DE

FR

IT

Édition 15/2021

Formation professionnelle initiale

Attribution des places d’apprentissage: situation en août 2021

Fin août 2021, 75'200 contrats d’apprentissage avaient été signés dans toute la Suisse, soit 2400 de plus qu’au même mois de l’année précédente, comme l’indique le SEFRI dans un communiqué de presse. Par rapport à août 2020, une augmentation du nombre de contrats d’apprentissage a été enregistrée en Suisse romande et au Tessin. Ce sont plutôt les domaines santé-social et logistique qui accueillent davantage d’apprentis. Certains cantons signalent un recul du nombre de contrats signés dans l’hôtellerie-restauration.

Campagne "#Pro-Apprentissage": générateur de slogans actif jusqu’à fin 2021

La campagne "#Pro-Apprentissage" de la task force "Perspectives Apprentissage" vise à mettre en relation les jeunes à la recherche d’une place d’apprentissage et les entreprises formatrices. Grâce à son générateur de slogans, les entreprises et les partenaires de la formation professionnelle ont la possibilité de créer leurs propres affiches et de les partager sur les réseaux sociaux. Les entreprises formatrices peuvent par exemple en profiter pour signaler des places d’apprentissage encore vacantes, faisant ainsi de la campagne un outil de marketing. Depuis fin mai 2021, plus de 700 entreprises et établissements de formation professionnelle ont utilisé le générateur de slogans. L’opération se poursuit jusqu’à la fin de l’année 2021.

Movetia: consultation autour d’un nouveau programme national

Movetia développe un programme au sein de la formation professionnelle pour les échanges entre les régions linguistiques suisses. Il sera lancé en avril 2022. L’agence mène une consultation nationale auprès des partenaires de la formation professionnelle afin de cerner leurs besoins. De quoi les écoles professionnelles, les OrTra, les cantons ou encore les entreprises formatrices ont-ils besoin pour proposer des offres de mobilité en Suisse? Cette consultation aura lieu le jeudi 11 novembre 2021, de 10 h à 15 h. Le nombre de participants est limité.

Coronavirus: la SEC demande une révision de la loi sur le travail

La pandémie a fortement modifié les conditions de travail dans de nombreuses entreprises. Le télétravail s’est établi dans toutes les branches, ce qui représente un défi particulier pour les nouveaux apprentis, comme le souligne la Société suisse des employés de commerce (SEC) dans un communiqué de presse. Les apprentis et leurs formateurs doivent être systématiquement préparés aux nouvelles formes de travail, ce qui nécessite de nouvelles stratégies et règles pour la formation professionnelle. La SEC demande donc au Conseil fédéral de préciser si une adaptation de la loi sur le travail et des ordonnances correspondantes est nécessaire. Une interpellation en ce sens sera prochainement déposée au Parlement. Par ailleurs, la SEC a publié un aide-mémoire (en allemand) sur le télétravail pour les apprentis employés de commerce, avec des informations utiles et des conseils pratiques.

Programme de préapprentissage d’intégration: webinaires pour spécialistes

En collaboration avec la Haute école fédérale en formation professionnelle, le Secrétariat d’État aux migrations organisera une série de webinaires autour du programme national de préapprentissage d’intégration (PAI). Objectif: discuter des défis communs, des différentes pratiques ainsi que des solutions possibles dans le travail au quotidien avec les apprentis. Public cible: tous les acteurs impliqués dans le PAI (accompagnateurs et personnes de contact dans les entreprises, enseignants des écoles professionnelles, organismes publics de référence, etc.). Gratuits, les webinaires seront proposés en français ou en allemand (certains pourront aussi être traduits sur demande). Ils se dérouleront entre le 25 octobre et le 1er décembre 2021.

Développement durable dans la formation professionnelle: manifestation en ligne

Qu’est-ce que le développement durable? Pourquoi est-il si important dans la formation professionnelle? Comment l’intégrer dans les prescriptions sur la formation, en tenant compte des spécificités propres aux professions et aux niveaux de qualification? Pour y répondre, le SEFRI organisera une manifestation en ligne intitulée "Le développement durable dans la formation professionnelle". Elle se tiendra le jeudi 4 novembre 2021, de 8 h 30 à 12 h 30. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 30 septembre 2021.
Davantage d’informations

Formation professionnelle initiale: auditions

Les professions suivantes sont en procédure d’audition auprès du SEFRI:

Les documents sont disponibles sur le site Internet du SEFRI. Une fiche INFOformation&profession est créée par le CSFO lorsqu’il s’agit d’une nouvelle profession, qu’une abrogation est planifiée ou que le titre obtenu, l’orientation ou la durée de l’apprentissage sont modifiés.

ZH: les futurs employés de commerce apprendront l’anglais et le français

Le canton de Zurich a décidé qu’à partir de l’année scolaire 2023/2024, les apprentis employés de commerce apprendront l’anglais comme première langue étrangère et le français comme deuxième langue étrangère. L’enseignement de l’anglais s’étendra sur toute la durée de la formation (niveau final visé: au minimum B1). Le français ne sera enseigné qu’en 1re et 2e années d’apprentissage. La formation actuelle comprend des dotations égales de français et d’anglais dans le profil E. Pour les apprentis AFP, l’anglais est désormais obligatoire, tandis que le français est proposé comme branche facultative.
Communiqué de presse

Formation professionnelle supérieure et continue

SEFRI: indicateurs de la participation à la formation continue

Le SEFRI a publié une première évaluation dans le cadre du suivi de la loi sur la formation continue. Elle se penche sur la participation à la formation continue de différents groupes cibles (femmes, 55 ans et plus, personnes issues de la migration, etc.). Elle montre que la participation à la formation initiale et continue de la population résidante permanente de 25 à 74 ans a augmenté de 9% entre 2011 et 2019. En 2020, la participation à la formation continue a brusquement chuté, pour se situer près de 10% en dessous de la valeur de référence de l’année 2011. Par ailleurs, aux dires des personnes qui auraient souhaité se former (davantage), le manque de temps représente le principal obstacle à la formation (36%); viennent ensuite les coûts trop élevés (15%) et les contraintes familiales (13%).

Brevets et diplômes fédéraux: consultation

Le règlement suivant, dont le titre n’a pas changé, a été publié pour consultation dans la Feuille fédérale du 2 septembre 2021:

  • Naturopathe (DF)

Formation générale et hautes écoles

economiesuisse veut une maturité plus sévère

economiesuisse veut renforcer les critères de réussite dans le cadre de la réforme du gymnase, comme le relate la NZZ am Sonntag. Elle estime que pour obtenir la maturité, les élèves devraient obtenir un 4 en première langue et en mathématiques, garantissant ainsi l’aptitude générale aux études supérieures. Le projet de réforme entend certes donner plus de poids à l’examen de maturité, mais il ne fixe pas de notes minimales pour la première langue et les mathématiques. À l’heure actuelle, près de 25% des gymnasiens n’obtiennent pas une note suffisante en maths.

Orientation

Évaluation de "viamia": premiers résultats intermédiaires

Depuis janvier 2021, les personnes de plus de 40 ans peuvent bénéficier d’un bilan professionnel gratuit grâce à "viamia". Actuellement, cette offre est menée en tant que projet pilote dans onze cantons. Elle a fait l’objet d’une évaluation après six mois de mise en œuvre. Les premiers résultats intermédiaires sont désormais disponibles: les réactions des bénéficiaires et des conseillers interrogés sont très positives; il apparaît cependant nécessaire d’adapter l’offre à certains groupes cibles (personnes réintégrant le marché du travail ou encore travailleurs peu qualifiés). À partir de janvier 2022, "viamia" devrait pouvoir être proposée dans presque tous les cantons.
Davantage d’informations

CSFO: mise en route de l’antenne suisse Euroguidance

Sur mandat du SEFRI, le CSFO gère depuis le 1er juillet 2021 l’antenne suisse Euroguidance. Cette dernière informe sur les possibilités de mobilité internationale pour les spécialistes de l’orientation professionnelle, universitaire et de carrière (OPUC) et sur les tendances dans le domaine de l’orientation en Europe. Elle communique aussi vers l’extérieur les développements intervenus en Suisse. En collaboration avec Movetia, l’antenne encourage les séjours à l’étranger des conseillers cantonaux en OPUC dans le cadre de stages d’observation, de conférences thématiques et d’exposés. Elle promeut également des projets d’échange innovants entre la Suisse et les pays membres de l’UE.
Davantage d’informations

AG: nouvelle feuille de route pour l’orientation professionnelle

Les services d’orientation argoviens ont remanié la feuille de route pour l’orientation professionnelle. Désormais fondée sur le Lehrplan 21, celle-ci met davantage l’accent sur la collaboration avec les enseignants. Le canton propose également une formation continue pour la nouvelle branche scolaire "orientation professionnelle": lors d’ateliers, les enseignants reçoivent des informations sur l’approche du monde professionnel, les techniques de postulation et les étapes du choix de carrière. Cette offre s’adresse spécifiquement aux enseignants ayant peu d’expérience.
Davantage d’informations

Marché du travail

Travail à temps partiel: hommes davantage discriminés lors de postulations

Les hommes qui veulent travailler à temps partiel sont nettement plus désavantagés par les entreprises que les femmes quand ils cherchent un emploi. C’est ce que révèle une étude du KOF, qui fait suite à une analyse menée sur la plateforme job-room.ch. Un homme souhaitant travailler à 90% a 16% de chances en moins d’être contacté par un recruteur que pour un 100%. Chez les femmes, ce chiffre est inférieur à 8%. Les hommes qui cherchent un emploi à 50-59% subissent le plus de discriminations: la probabilité qu’ils soient contactés se réduit de 28%.

Enquête sur les compétences de demain

Sur mandat de XING Suisse, une enquête en ligne a été menée au printemps 2021 auprès de 500 personnes actives en Suisse alémanique, afin d’identifier les compétences qui seront exigées dans le monde du travail de demain. La disposition à apprendre de nouvelles choses arrive en tête, suivie de l’aptitude à la communication et de la motivation. Pour plus de la moitié des personnes interrogées, tant les aptitudes sociales que le savoir-faire comptent dans la recherche d’emploi. Aujourd’hui, les sondés se sentent en mesure de faire face à la plupart de ces exigences.

Divers

TI: introduction de la formation obligatoire jusqu’à 18 ans

Au Tessin, l’obligation de formation jusqu’à 18 ans s’applique depuis le 1er septembre 2021, cela parallèlement à la scolarité obligatoire (jusqu’à 15 ans). Ce changement de loi fait partie d’une série de mesures qui s’inscrivent dans le cadre du projet "Obiettivo 95%". Approuvé à l’unanimité par le Parlement le 27 mai 2020, ce projet vise à prévenir le décrochage et à réintégrer les jeunes qui ont abandonné leur formation avant l’obtention d’un diplôme, en leur apportant un soutien et un accompagnement ciblés.
Davantage d’informations

SEFRI: Josef Widmer quittera ses fonctions à la fin de l’année 2021

Josef Widmer, directeur suppléant du SEFRI, quittera ses fonctions à la fin de l’année 2021. Il occupe ce poste depuis le 1er janvier 2013. Avant cela, il a dirigé pendant quatorze ans le Service de la formation professionnelle et continue du canton de Lucerne. Josef Widmer, qui aura 63 ans en décembre, mènera à bien encore quelques projets pour le SEFRI au cours des premiers mois de l’année 2022, avant de quitter définitivement l’institution. Renseignements pris auprès du SEFRI, Josef Widmer ne prendra pas encore sa retraite, mais continuera de transmettre – dans une moindre mesure – son expertise. À ce stade, il est trop tôt pour en savoir plus.

Retour en haut