DE

FR

IT

Édition 11/2021

Formation professionnelle initiale

Perspectives intactes pour les personnes à la recherche d’une place d’apprentissage

La situation sur le marché des places d’apprentissage reste globalement stable. À la fin mai 2021, plus de 49'500 contrats d’apprentissage avaient été signés dans toute la Suisse. Ce chiffre correspond à environ 63% du nombre total de contrats conclus l’année précédente; il est légèrement supérieur au nombre de contrats d’apprentissage signés au même mois de l’année dernière (47'800). Au même moment, près de 18'000 places d’apprentissage vacantes étaient annoncées dans les listes officielles des cantons pour la rentrée 2021.
Communiqué de presse

Baromètre des transitions de mars/avril 2021

Selon le baromètre des transitions de mars/avril 2021, 17% des jeunes qui achèveront leur scolarité obligatoire cet été déclarent avoir dû modifier leurs projets de formation en raison de la pandémie. Pour les entreprises formatrices, les quatre principaux obstacles à l’attribution des places d’apprentissage en situation de crise sanitaire sont la mise en place de stages d’orientation (14%), les procédures de recrutement sans rencontre en présentiel (9%), les dispositions en matière de protection (6%) et la conjoncture économique incertaine (5%). Au final, les résultats montrent que le marché des places d’apprentissage est globalement stable, confirmant ainsi les tendances observées par la task force "Perspectives Apprentissage" dans ses estimations mensuelles. Pour ce baromètre, 7833 personnes ont été interrogées au moyen d’une enquête écrite.

SEFRI News: projets visant à stabiliser le marché des places d’apprentissage

Depuis le lancement du programme de promotion "Places d’apprentissage Covid-19" à la fin mai 2020, le SEFRI a approuvé près de 45 demandes provenant de toutes les régions du pays, pour un financement global de 18 millions de francs (état: début mai 2021). Parmi ces demandes figurait notamment un projet de l’association LIFT destiné à accompagner les jeunes dans leur recherche d’une place d’apprentissage à travers un coaching ciblé et de brefs stages en entreprise. Le SEFRI utilise également ce programme de promotion pour soutenir des bourses de places d’apprentissage en ligne ainsi que des salons des métiers qui se déroulent en virtuel. L’objectif est que les jeunes ne se laissent pas décourager par les restrictions liées au coronavirus et aillent jusqu’au bout du processus de choix d’une profession et de recherche d’une place d’apprentissage dans les meilleures conditions possibles.
Davantage d’informations: SEFRI News 3/2021

Webinaire de la CSD sur la gouvernance dans la formation professionnelle

En mai 2021, la Conférence suisse des directrices et directeurs d’écoles professionnelles (CSD) a organisé un webinaire intitulé "Collaboration institutionnelle dans le cadre de la gouvernance optimisée". Dans sa présentation, Ursula Renold, professeure à l’EPFZ, a fait remarquer que les écoles professionnelles étaient systématiquement désavantagées dans le domaine de l’information et que leur potentiel en tant que partenaires de formation n’était pas suffisamment exploité. Malgré tout, la CSD essaie de s’impliquer de manière active et systématique au niveau des forums de dialogue avec la Table Ronde Écoles professionnelles (TR EP). Selon Ursula Renold, l’implication accrue des écoles professionnelles dans les processus de pilotage présente un grand potentiel du simple fait de leur proximité avec les apprentis (secondaire II) et les étudiants (tertiaire B).
Davantage d’informations

IFFP: cycle de conférences 2021/2022

Sur son site de Renens (VD), l’IFFP proposera quatre conférences autour du thème de l’exclusion. Sujets abordés: inclusion et équité dans la formation, intégration des jeunes primo-arrivants en Suisse romande, aspirations professionnelles des jeunes du point de vue du genre, parcours des jeunes précaires. Gratuites, les conférences auront lieu entre septembre 2021 et mars 2022. Il est nécessaire de s’inscrire.
Davantage d’informations

Réforme "Employé-e-s de commerce": date d’entrée en vigueur

Après avoir mené des discussions approfondies avec les partenaires de la formation professionnelle, le SEFRI a décidé de fixer l’entrée en vigueur de l’ordonnance et du plan de formation pour la profession d’employé-e de commerce à la rentrée 2023, répondant ainsi à la demande des cantons, des écoles professionnelles et des associations d’enseignants. Les deux documents devraient être édictés à l’automne 2021. Grâce à ce report et compte tenu de l’introduction réussie des mesures de mise en œuvre, il est possible de garantir à l’ensemble des acteurs la sécurité de planification nécessaire à l’aboutissement de la réforme. En raison du grand intérêt que suscite cette dernière, les partenaires de la formation professionnelle ont communiqué cette décision le 4 juin 2021 (communiqué des partenaires de la formation professionnelle, communiqué de presse commun de l’USAM, de l’UPS et de la SEC Suisse), en même temps que les informations de la CSBFC sur l’état d’avancement des travaux.

GE: analyse et encouragement de l’apprentissage dual

À Genève, l’administration cantonale devra désormais favoriser les entreprises formatrices lors d’adjudications de marchés publics, soit des achats de biens, de services et de travaux. Cette mesure de soutien à l’apprentissage dual vient compléter celles décidées en 2020, qui sont reconduites: prolongation du délai de signature des contrats d’apprentissage, aide au placement, prise en charge des trois premiers mois de salaire pour les entreprises en difficulté, prime de 3000 francs pour toute nouvelle entreprise formatrice. Présenté en même temps que ces mesures, un rapport du Service de la recherche en éducation montre que Genève est toujours la lanterne rouge de l’apprentissage dual en comparaison nationale: 1,7% des emplois sont occupés par des apprentis, contre 4,7% en Suisse. Dans le canton, 55% des apprentissages se déroulent en dual et 45% en école à plein temps.
Communiqué et dossier de presse

Allemagne: parution du rapport sur la formation professionnelle 2021

Le rapport sur la formation professionnelle 2021 en Allemagne est paru. Il décrit les activités, les défis et les développements actuels dans le domaine de la formation professionnelle. Il montre par exemple qu’en 2020, l’offre de places de formation a diminué de 8,8% par rapport à 2019. La demande a elle aussi baissé (-9,6%). Le recul de l’offre et de la demande va de pair avec certaines tendances à long terme induites par la pandémie. Le BIBB a également publié un rapport de données contenant des faits, des informations et des analyses sur le développement de la formation professionnelle en Allemagne.

Formation professionnelle supérieure et continue

Projet du SEFRI visant à renforcer les ES

Les ES doivent gagner en visibilité au niveau tant national qu’international. C’est l’un des nombreux champs d’action que le SEFRI étudie dans le cadre du projet "Positionnement des ES". Dans une interview accordée aux SEFRI News, Rémy Hübschi, chef de la division Formation professionnelle et continue, donne un aperçu de l’état d’avancement du projet. Le SEFRI examine par exemple la pertinence d’un "bachelor professionnel" et a commandé une étude pour en savoir plus sur la structure du paysage des ES. Un sounding board, composé de membres des OrTra et des conférences ES ainsi que de représentants des cantons et des diplômés, accompagne les travaux. Un rapport sur l’état d’avancement du projet et la planification des étapes à venir est attendu pour la fin de l’année 2021.

Informations de la Conférence tripartite de la formation professionnelle

Lors de sa séance du 8 juin 2021, la Conférence tripartite de la formation professionnelle (CTFP) a été consultée sur les orientations stratégiques de l’IFFP et a échangé avec la direction de ce dernier sur la coopération future entre les deux organes. La CTFP a également fait le point sur tous les projets "FP2030" dans le cadre de son controlling semestriel. Dans ce contexte, elle a pris note de l’état d’avancement de tous les projets. Elle a notamment approuvé la clôture du projet "Étude de faisabilité sur la mise en œuvre des examens en ligne dans la formation professionnelle supérieure".
Davantage d’informations

Pas de bons de formation continue au niveau national

Le Conseil national a rejeté par 105 voix contre 87 une motion (19.3697) portant sur l’introduction de bons de formation continue pour les personnes peu qualifiées. Il a suivi le Conseil fédéral, qui estime que "la formation continue relève de la responsabilité individuelle" et que les programmes complémentaires prévus par la loi fédérale sur la formation continue sont suffisants. Selon l’avis du Conseil fédéral, une étude a conclu que les bons de formation n’améliorent pas de manière significative l’employabilité lorsqu’ils sont directement accessibles aux employés, ce que conteste Travail.Suisse: toutes les études – dont la dernière d’Avenir Suisse – montrent que les bons de formation continue sont au contraire le meilleur moyen de permettre aux personnes peu qualifiées d’accéder à un perfectionnement.

Brevets et diplômes fédéraux: consultations

Les règlements suivants, dont les titres n’ont pas changé, ont été publiés pour consultation dans la Feuille fédérale du 28 mai 2021:

  • Chef/fe des opérations de câblage forestier (BF)

  • Conducteur/trice d’engins forestiers (BF)

  • Contremaître/sse forestier/ère (BF)

Brevets et diplômes fédéraux: approbations

Les règlements suivants, dont les titres n’ont pas changé, ont été approuvés par le SEFRI:

  • Spécialiste en finance et comptabilité (BF)

  • Chef/fe de vente diplômé/e (DF)

  • Chef/fe de marketing diplômé/e (DF)

  • Expert/e en finance et en controlling diplômé/e (DF)

Les règlements sont disponibles dans la liste des professions du SEFRI.

Formation générale et hautes écoles

Part de garçons au gymnase en constante diminution

La proportion de garçons dans les gymnases suisses ne cesse de diminuer. Elle se situe actuellement autour de 42% (elle est même inférieure à un tiers dans les arts et les langues modernes). De ce fait, de nombreux établissements ont des classes exclusivement féminines, ce que la plupart des filles apprécient. Les étudiantes qui étaient dans de telles classes au gymnase sont plus susceptibles de choisir une branche des MINT, comme l’explique Stefan C. Wolter, directeur du Centre suisse de coordination pour la recherche en éducation, dans la Sonntagszeitung du 6 juin 2021. Selon lui, elles ont cependant également tendance à abandonner ce cursus.

VD: nouveau pôle cantonal de formation pour adultes

Après avoir promu la certification professionnelle des adultes, le canton de Vaud développe les formations générales pour adultes dispensées au gymnase. À partir de la rentrée d’août 2021, le Gymnase pour adultes de Chamblandes (Pully) réunira sous le même toit toutes les filières générales certifiantes qui permettent aux adultes de rejoindre une haute école universitaire ou spécialisée: école de culture générale pour adultes, école de maturité pour adultes et voie passerelle. En 2026, toutes les formations professionnelles et générales pour adultes pourraient même être réunies sur un site unique. Le Gymnase du soir, qui proposait jusqu’à présent la filière maturité, critique cette évolution et s’inquiète pour sa survie (voir article du journal 24 heures).
Communiqué et dossier de presse

Orientation

Charte de déontologie pour les spécialistes de l’OPUC

En collaboration avec la CDOPU, l’association profunda-suisse a élaboré une charte de déontologie pour les spécialistes de l’orientation professionnelle, universitaire et de carrière (OPUC). Cette charte a été adoptée en mai 2021 par l’Assemblée plénière de la CDOPU . En tant que code de conduite, elle définit les valeurs et les attitudes fondamentales des conseillers et conseillères en OPUC, axées sur l’intégration, l’inclusion et le respect de la diversité.

Exposition "Au cœur de l’apprentissage": visite virtuelle

Immersive et ludique, l’exposition "Au cœur de l’apprentissage" permet aux futurs apprentis de faire l’expérience d’un apprentissage, de l’embauche dans une entreprise formatrice jusqu’à l’obtention du diplôme. Conçue à l’origine pour être itinérante et visitée en direct dans les salons des métiers de Suisse romande, l’exposition est passée en mode virtuel en raison de la pandémie. Elle propose des faits, des chiffres ou encore des points de vue (apprentis, formateurs en entreprise) permettant d’expérimenter le quotidien, les atouts, mais aussi les difficultés et les défis de la formation professionnelle.

ZH: nouvelle offre en matière d’orientation

Les services d’orientation du canton de Zurich proposent une nouvelle prestation de conseil à l’intention des personnes qui ont terminé leur apprentissage ou obtenu leur maturité en 2020/2021, afin de les aider à intégrer le marché du travail ou à entamer des études malgré la crise sanitaire. Gratuite, cette prestation se présente sous la forme d’une consultation d’une durée de trois heures. Le Conseil d’État a adapté les bases légales afin que les personnes de plus de 20 ans puissent également profiter gratuitement de cette offre durant un an à partir d’août 2021.
Communiqué de presse

Marché du travail

Sondage "Jobradar": évolution du marché de l’emploi en ligne

Tous les trois mois, l’entreprise x28 publie le sondage "Jobradar", qui fournit des informations sur l’évolution du marché du travail. Ce sondage repose sur une analyse automatique des offres d’emploi affichées sur différents sites Web. Le dernier numéro fait état de 177'931 emplois en Suisse pour le premier trimestre 2021 (à la date de référence), dont 17'878 postes de cadre. Près de la moitié des offres d’emploi sont publiées par des agences, le reste via les sites Internet des entreprises. Les résultats sont également triés par canton, secteur et groupe professionnel. Dans le canton de Vaud par exemple, 7237 postes vacants ont été recensés.

Hôtellerie-restauration: pénurie dans toute la Suisse

Selon le président d’Hotelleriesuisse, cité dans la Handelszeitung, "environ un dixième des 80'000 à 90'000 postes d’employés qualifiés n’est actuellement pas pourvu dans l’hôtellerie-restauration en Suisse". C’est surtout dans les cuisines, au service et aux réceptions que le besoin de personnel se fait sentir. Il manque aussi des apprentis et des employés étrangers. En outre, durant la pandémie, le chômage partiel a entraîné moins de tournus au niveau des emplois au sein de la branche et beaucoup de collaborateurs ont quitté cette dernière.

OFS: baisse du nombre de travailleurs culturels en 2020

Avec la pandémie, le secteur culturel suisse a perdu 4,7% de ses travailleurs en 2020, soit 14'000 personnes en moins par rapport à l’année précédente. Cette baisse a davantage touché les femmes et les travailleurs culturels à temps partiel. Par ailleurs, elle était près de trois fois plus élevée dans les communes rurales que dans les villes. Le nombre d’indépendants exerçant une profession culturelle dans un autre secteur a également diminué très fortement (-17,2%). Ces résultats proviennent de l’OFS.

Retour en haut

Annonces

Partant-e pour un stage découverte!

Les entreprises du secteur de l’hôtellerie-restauration sont enfin autorisées à ouvrir leurs portes et à accueillir de nouveau des jeunes. Liée à orientation.ch, la bourse des places de stage et d’apprentissage de metiershotelresto.ch permet aux jeunes de contacter une entreprise afin d’effectuer un stage ou de décrocher une place d’apprentissage. Tout au long de l’année, metiershotelresto.ch organise des événements d’information dans des entreprises formatrices ou directement dans les écoles secondaires pour donner un aperçu de la branche. Sur demande, des événements individuels peuvent être organisés dans des hôtels, des écoles secondaires ou des écoles professionnelles.