DE

FR

IT

Édition 07/2021

Formation professionnelle initiale

Le recrutement des apprentis pour 2021 bat son plein

À la fin du mois de mars 2021, quelque 36'500 contrats d’apprentissage avaient été signés dans toute la Suisse, soit 9000 de plus qu’en février. D’après les données fournies par les cantons, ces chiffres restent dans la moyenne des années précédentes. Les cantons et les organisations de branche ont pris des mesures afin d’attirer l’attention sur les places encore vacantes et d’améliorer l’adéquation entre l’offre des entreprises et la demande des jeunes sur le marché de l’apprentissage. Grâce au programme de promotion "Places d’apprentissage Covid-19", la Confédération soutient une série de mesures visant à stabiliser le marché des places d’apprentissage.
Communiqué de presse

Journée des partenaires de la formation professionnelle 2021: résultats

Organisée le 23 mars 2021, la Journée des partenaires de la formation professionnelle a été consacrée au projet "Optimisation des processus et des mécanismes d’incitation dans la formation professionnelle" et à ses trois thèmes prioritaires "Inefficacités et mauvaises affectations dans le développement des professions", "Financement des cours interentreprises" et "Financement des procédures de qualification". L’objectif de cette journée a été de trouver une compréhension commune des défis liés à ces trois thèmes, mais aussi de développer et de discuter des propositions de solutions. Les résultats ont été consolidés et discutés au sein de la Conférence tripartite de la formation professionnelle.

Troisième vidéo explicative sur le rapport de formation

Le rapport de formation est un outil de travail important pour l’assurance qualité dans la formation professionnelle initiale. Le CSFO a mis en ligne la troisième vidéo explicative, consacrée à la préparation de l’entretien avec les personnes en formation. La quatrième vidéo, qui aborde le déroulement de l’entretien, est en cours de réalisation. Toutes les vidéos explicatives sont désormais accessibles en un clin d’œil sur le portail de la formation professionnelle (en haut de la colonne de droite à l’adresse www.formationprof.ch).

Secondaire II: les prestations de l’IFES IPES seront transférées au ZEM CES

L’IFES IPES (Institut pour l’évaluation externe des écoles du degré secondaire II) est un centre de compétences actif sur le plan national pour les démarches externes d’assurance qualité au postobligatoire. L’Assemblée plénière de la CDIP a décidé d’intégrer les services de l’institut dans le mandat du ZEM CES (Centre suisse de l’enseignement secondaire II) à partir du 1er janvier 2022, tout en maintenant les prestations destinées aux écoles professionnelles. Les bureaux de l’IFES IPES resteront installés à Zurich. Les prix des évaluations et des enquêtes standardisées seront fixés de manière à ce que les coûts soient couverts, ce qui permettra d’éviter tout subventionnement croisé (calcul des coûts complets).
Décision de l’Assemblée plénière de la CDIP

Manifestation de l’IFFP sur le thème des nouvelles compétences, avec remise du prix Enterprize

L’IFFP organise une manifestation en ligne intitulée "NewSkills". Elle abordera les nouvelles compétences requises dans la situation actuelle pour l’apprentissage à distance au sein de la formation professionnelle. L’accent sera aussi mis sur les soft skills. Guy Parmelin, président de la Confédération et chef du DEFR, ouvrira la journée. Le point d’orgue de la manifestation sera la remise du prix Enterprize 2020/2021. Celle-ci aura lieu le mardi 25 mai 2021, de 9 h à 13 h.

Nouvelle plateforme d’apprentissage chez Holzbau Schweiz

L’Association suisse des entreprises de construction en bois (Holzbau Schweiz) est l’organe responsable des formations professionnelles initiales de charpentier-ère et de praticien-ne sur bois. Elle a créé une plateforme numérique d’apprentissage à l’intention des entreprises de la branche et de leurs collaborateurs. Baptisée Holzbau-LAB, la plateforme abrite les contenus des cours préparatoires aux examens fédéraux de chef-fe d’équipe charpentier-ère, de contremaître charpentier-ère et de maître charpentier-ère, mais aussi des informations sur la protection de la santé et la sécurité au travail. Les professionnels peuvent également y enregistrer leur profil et le compléter en permanence. Holzbau-LAB devrait aussi permettre aux apprenants de remplir plus facilement leur dossier de formation.

Allemagne: une étude met en garde contre l’arrivée d’une "génération Covid"

Selon une étude, le nombre de contrats d’apprentissage en Allemagne plongera en 2021 à un niveau historiquement bas (470'000, soit 100'000 de moins qu’en 2019 et 35'000 de moins qu’en 2020). Ainsi, la tendance qui avait commencé au lendemain de la crise économique et financière se poursuit en raison du coronavirus. Autre constatation: la proportion de diplômés du gymnase dans le système dual augmente, tandis que les jeunes titulaires d’un certificat d’études secondaires ou de fin d’école primaire ont de moins en moins de chances de décrocher une place de formation. Une réforme rapide et profonde du système allemand de formation professionnelle est donc nécessaire afin d’éviter l’arrivée d’une "génération Covid".

Formation professionnelle supérieure et continue

Brevets et diplômes fédéraux: consultation

Le règlement suivant, dont le titre n’a pas changé, a été publié pour consultation dans la Feuille fédérale du 25 mars 2021:  

  • Agent/e de processus (BF)  

Brevets et diplômes fédéraux: actualisation

Le règlement suivant avait déjà été ratifié par le SEFRI; des modifications ont été approuvées depuis:

La fiche INFOformation&profession a été actualisée. Le règlement est disponible dans la liste des professions du SEFRI.

Étude sur les salaires après une formation professionnelle supérieure

Dans l’édition 1/2021 (voir p. 5) de son magazine, le Centre suisse de coordination pour la recherche en éducation présente une étude (en anglais) sur le rendement à moyen et long terme de l’éducation dans la formation professionnelle supérieure (FPS). Partant des données de l’enquête suisse sur la population active, l’étude montre que le taux de rendement de l’éducation dans la FPS s’élève à quelque 7% directement après l’obtention du diplôme; il augmente les années suivantes pour atteindre environ 18%, mais diminue légèrement après quinze ans. Toutefois, l’étude ne dit pas si les diplômés concernés ont touché un salaire plus élevé grâce à la FPS ou à leurs bonnes performances au travail. Dans la deuxième partie de l’étude, les auteurs constatent des écarts importants dans le rendement en fonction du domaine professionnel. Si une FPS implique l’exercice de tâches analytiques, interactives ou manuelles non routinières, le salaire augmente en conséquence.

Visioconférence à l’occasion des 70 ans de la FSEA

La FSEA célèbre son 70e anniversaire. À cette occasion, elle organise une visioconférence (durée: 90 minutes) qui aura lieu le mardi 11 mai 2021. Le futurologue Georges T. Roos tiendra un exposé sur le thème des mégatendances à venir et des défis pour la formation continue; il y aura aussi une table ronde consacrée aux étapes passées et futures du développement de la FSEA. Gratuite, l’inscription se fait sous ce lien.

ZH: promotion des compétences de base des adultes

Dans le canton de Zurich, près de 140'000 personnes ont de la peine à lire, à écrire, à calculer ou à utiliser les technologies de l’information et de la communication. Le parlement cantonal vient d’adopter à l’unanimité un programme de promotion des compétences de base chez les adultes. À cet effet, il met à disposition une enveloppe de 14,8 millions de francs, financée à parts égales par la Confédération et le canton. Un dispositif avec plusieurs étapes est envisagé: les personnes concernées se remettent d’abord dans le bain de la formation au sein de Lernstuben (structures gratuites et à bas seuil); elles suivent ensuite des cours standard d’allemand ou de maths; le programme se termine par un cours élémentaire sur les compétences de base, qui prépare les participants à une formation professionnelle initiale et aux cours menant au certificat d’études secondaires pour adultes.

Formation générale et hautes écoles

OFS: statistique 2019 des hautes écoles

Le nombre d’étudiants dans les hautes écoles a plus que doublé depuis 2000; on compte aujourd’hui plus de 250'000 immatriculations. C’est ce que montre la statistique des hautes écoles de l’OFS. Une nette augmentation par rapport à l’année précédente apparaît pour le semestre d’automne 2020/2021: dans les universités, la hausse est de 5% (tous niveaux confondus); pour les entrants (niveau bachelor), elle atteint même 12%. Le nombre d’étudiants a augmenté de 4,1% dans les HES et de 5,7% dans les HEP. La situation tendue sur le marché du travail et les restrictions de voyage en raison de la pandémie pourraient avoir incité de nombreux jeunes à commencer immédiatement leurs études ou à les terminer sans interruption.

Suisse romande: cahier spécial consacré aux écoles privées

Comme chaque année, le journal Le Temps dresse un panorama des écoles privées en Suisse romande. À l’instar des écoles publiques, les établissements privés ont été forcés de s’adapter à la situation pandémique en termes de mesures sanitaires ou d’enseignement à distance. Ce cahier spécial propose des articles rédactionnels sur ces deux thèmes, ainsi qu’un répertoire des écoles privées avec des informations utiles.

BS: masters en sciences économiques

Dès l’automne 2021, l’Université de Bâle offrira trois masters en sciences économiques au lieu d’un. Le master in Business and Economics continuera de proposer une formation large en sciences économiques. De leur côté, les deux nouveaux masters s’adresseront aux étudiants qui souhaitent se spécialiser à un stade précoce. Avec le master in Economics and Public Policy, les étudiants pourront contribuer à la résolution des défis sociétaux dans leurs activités professionnelles. Touchant aux disciplines de l’économie d’entreprise, le master in Business and Technology permettra de se préparer à une carrière de manager à l’ère de l’information.

VD: master en management durable et technologie

En septembre 2021, l’EPFL, l’Université de Lausanne et l’institut IMD lanceront conjointement un master en management durable et technologie. Ce cursus transdisciplinaire s’adresse à des personnes issues de l’ingénierie ou du management avec une formation scientifique. Son objectif: transmettre aux futurs managers les compétences qui leur permettront d’assurer une transition vers une économie plus résiliente, durable et inclusive. L’enseignement sera dispensé en anglais. 
Communiqué de presse

ZH: programme de l’Uni pour les réfugiés

En été 2021, l’Université de Zurich (UZH) proposera le programme "START! Studium – Integrationsvorkurs an der UZH". Il s’agit d’un projet lancé conjointement par le Département des relations internationales et l’Association des étudiants de l’UZH. D’une durée d’une année (à plein temps), ce programme permet aux réfugiés de se préparer à une formation initiale ou continue au degré tertiaire. D’autres associations d’étudiants de diverses hautes écoles s’engagent en faveur de l’intégration des réfugiés. Leurs activités sont recensées sur une plateforme commune.

Orientation

Bourses de places d’apprentissage en ligne: exemples alémaniques

Cette année, plusieurs bourses de places d’apprentissage se déroulent pour la première fois en ligne, comme c’est le cas dans les cantons de Zurich, de Bâle-Ville ou d’Argovie. Dans ce dernier, 60 entreprises formatrices ont participé, soit plus que les années précédentes. Au total, 130 places d’apprentissage dans 18 champs professionnels ont été proposées. Les entreprises formatrices se sont présentées via des stands virtuels et les entretiens se sont déroulés sous forme de tchats vidéo. Des vidéos explicatives avaient été mises à disposition au préalable. Selon un sondage, 92% des entreprises formatrices participantes pourraient s’imaginer prendre part à nouveau à ce type de manifestation.

Développement de potentiel au travail

En Suisse alémanique, 500 employé-e-s ont participé à une enquête en ligne (mandatée par XING) sur le thème du développement de potentiel au travail. De nombreux sondés ont déclaré qu’ils ne pouvaient souvent pas être eux-mêmes et qu’ils devaient régulièrement jouer un rôle. Ce phénomène est très marqué dans les grandes entreprises comptant plus de 10'000 collaborateurs. Un peu plus d’un tiers des sondés aimeraient aborder davantage la question de la valorisation de leurs talents et de leur potentiel en compagnie de leurs supérieurs. Une personne sur quatre est d’avis que le développement de potentiel n’est pas une préoccupation pour son employeur.
Davantage d’informations

Le télétravail vu par les conseillers en orientation

Dans son mémoire de master (en allemand), Andrea Zürcher s’est intéressée à la manière dont certains conseillers en orientation ont vécu le passage au télétravail lors de la pandémie. Les résultats de l’enquête en ligne montrent que le niveau de satisfaction au travail était plus élevé en home office, mais que les échanges ont manqué à la plupart des sondés. La charge de travail et la productivité personnelle sont jugées plus élevées en home office. L’expérience faite avec les entretiens en ligne a été très positive et semble être une alternative intéressante pour les consultations futures. Quelque 84% des conseillers interrogés souhaitent continuer à travailler à domicile.

Marché du travail

Insertion professionnelle plus difficile au sortir des études

La pandémie complique le passage des études à la vie active, comme le relate un article (en allemand) publié sur le site avenir-suisse.ch. Souvent, les étudiants effectuent des stages et occupent des emplois à temps partiel pour acquérir une expérience professionnelle qui leur sera précieuse lorsqu’ils commenceront à chercher du travail. Actuellement, le télétravail et le chômage partiel réduisent leurs chances de décrocher des stages ou des jobs alimentaires. Par ailleurs, l’annulation des séjours à l’étranger peut avoir un impact négatif sur la recherche d’emploi. Sans oublier les désavantages à long terme en période de récession: bas salaires, etc. Afin d’accroître leurs chances d’insertion, les étudiants doivent se montrer flexibles dans leur choix d’études et leur recherche d’emploi. De leur côté, les employeurs doivent aussi être prêts à embaucher des professionnels inexpérimentés.

Équivalence des diplômes obtenus pendant la pandémie

Une enquête menée auprès de plusieurs employeurs de différentes branches (commerce de détail, assurances, CFF) s’est intéressée à la valeur des diplômes scolaires et professionnels délivrés pendant la pandémie. Elle révèle une image uniforme: tous les responsables RH jugent ces diplômes équivalents aux autres titres; ils estiment aussi que les postulants ne sont pas désavantagés. Les processus de recrutement n’ont guère changé en raison de la pandémie. Toutefois, une attention particulière est accordée à la manière dont les personnes en recherche d’emploi ont tiré profit du confinement pour suivre une formation continue ou améliorer leurs compétences numériques.
Davantage d’informations: Handelszeitung (18.3.2021; "Abschlüsse sind gleichwertig")

Étude "Digital Female Founders"

Menée par la Haute école de Lucerne, l’étude "Digital Female Founders" est consacrée aux femmes qui ont fondé leur entreprise en montant un business en ligne. Elle porte sur les motivations, les caractéristiques et les compétences de dix entrepreneuses. La liberté et le sentiment d’utilité ont été déterminants dans leur décision de créer leur entreprise. Le haut degré d’autodétermination leur permet d’être en harmonie avec leur projet de vie personnel. Cela les motive également à ne pas abandonner face à des obstacles majeurs. Les dix entrepreneuses interrogées s’accordent à dire que le passage à une activité indépendante a été payant.
Communiqué de presse

L’écart hommes-femmes persiste en termes d’évolution de carrière ou d’accès aux postes de direction

Selon une étude du cabinet de recrutement Robert Walters, 74% des cadres suisses affirment que leur entreprise encourage l’inclusion et la diversité. Pourtant, en matière d’évolution de carrière, les femmes ne se sentent pas traitées sur un pied d’égalité avec les hommes: 75% d’entre elles pensent qu’il est plus difficile d’obtenir une promotion quand on est une femme, contre 23% seulement des hommes. En outre, 45% des répondants de sexe masculin estiment que les femmes sont sous-représentées aux postes de direction en Suisse, contre 85% des sondées.

Employés de bureau en faveur du télétravail

Les employés de bureau en Suisse aimeraient pouvoir continuer à travailler partiellement (62%) ou entièrement (26%) à domicile après la pandémie. C’est le résultat d’une enquête représentative menée en février 2021 par le cabinet de conseil Deloitte. L’attitude des jeunes à l’égard du télétravail est plus positive que celle des travailleurs seniors. Ces derniers sont plus enclins à retourner dans un environnement de travail habituel. Les personnes interrogées estiment qu’elles sont plus productives à la maison qu’au bureau. Pour près d’un employé sur deux, le manque d’échanges personnels représente le plus grand défi. Selon l’enquête, la tendance au développement du télétravail devrait avoir des répercussions importantes et durables sur l’économie et la société.

Divers

OFS: indicateurs de la formation

Quelque 96% des jeunes entament une formation certifiante du degré secondaire II dans les trois ans qui suivent la fin de la scolarité obligatoire; 90% le font tout de suite après leur sortie de l’école obligatoire. Ces chiffres sont tirés des indicateurs de la formation de l’OFS. Ces derniers abordent différentes thématiques: choix de formation au secondaire II, transition vers la formation professionnelle supérieure, statut sur le marché du travail, etc.

OFS: le nombre d’écoles augmente

Le secteur de la formation est en pleine expansion, comme le montrent les données actualisées de l’OFS. Durant l’année scolaire 2019/2020, la Suisse comptait quelque 12'160 institutions de formation dans le domaine de la scolarité obligatoire, 783 au secondaire II et 428 au degré tertiaire. Neuf ans plus tôt, on en dénombrait 11'802, 768 et 364. Les écoles offrant des formations à différents niveaux ont été comptées plusieurs fois. De leur côté, les écoles professionnelles ont vu leur nombre diminuer (de 412 à 382), cela suite à des fusions de campus. Cette baisse contraste avec une augmentation notable des institutions de la formation professionnelle supérieure, qui sont passées de 328 à 391.

Retour en haut