DE

FR

IT

Édition 04/2021

Formation professionnelle initiale

Le marché des places d’apprentissage résiste à la pandémie

L’attribution des places d’apprentissage pour l’été 2021, en cours partout en Suisse, avance à un rythme proche de celui des années précédentes. Les tendances relevées par la task force "Perspectives Apprentissage" auprès des offices cantonaux montrent que le marché des places d’apprentissage est globalement stable. Une certaine lenteur dans l’attribution des places est néanmoins observée dans des secteurs particulièrement touchés par la pandémie, comme l’hôtellerie-restauration, l’événementiel et le fitness. Selon l’évolution du contexte économique, des effets de rattrapage restent possibles dans les branches concernées d’ici à l’été prochain.
Communiqué de presse

Enquête "Pouls des places d’apprentissage": deux places d’apprentissage sur trois ont déjà été attribuées

Selon le 10e relevé de l’enquête "Pouls des places d’apprentissage" (janvier 2021), un peu moins de la moitié des entreprises formatrices n’organisaient plus de stages d’orientation ni d’entretiens d’embauche normaux. L’enquête montre aussi que 69% des places d’apprentissage proposées pour l’été 2021 ont déjà été pourvues. Autre résultat: 87% des apprentis ont pu poursuivre normalement leur activité malgré la pandémie, alors que 11% ont occupé leur poste de travail de manière limitée. Au total, 2466 entreprises formatrices (de tailles variées, de tous les cantons et de toutes les catégories professionnelles) ont participé à cette enquête.

Accélération de la collaboration lors du développement des professions

Dans le cadre de l’initiative "Formation professionnelle 2030", le projet "Accélération de la collaboration lors du développement des professions" a débouché sur des recommandations concrètes pour les OrTra qui sont confrontées au besoin de réviser rapidement des professions ou d’en créer. Ces recommandations sont valables aussi bien pour la formation professionnelle initiale (voir site Web du SEFRI) que pour la formation professionnelle supérieure (cf. guide, pp. 14-15). Elles montrent que pour garantir la réussite de la procédure, les acteurs impliqués doivent s’entendre sur des délais contraignants, libérer les ressources nécessaires et respecter les conventions passées.

Réformes "Vente 2022+", "Employé-e-s de commerce 2022" et "Réorientation de la profession d’assistant-e de bureau AFP"

Les professions d’employé-e de commerce CFC, d’assistant-e de bureau AFP, de gestionnaire du commerce de détail CFC et d’assistant-e du commerce de détail AFP ont fait l’objet d’une vaste réforme sur la base d’analyses approfondies des champs professionnels. L’accent est mis sur l’orientation vers les compétences opérationnelles et sur la coopération globale entre les lieux de formation. Afin de garantir une mise en œuvre uniforme des réformes à l’échelle suisse tout en ménageant les ressources, les partenaires de la formation professionnelle ont mis en place, en été 2020, un organe national de coordination (ONC). Les aides à la mise en œuvre (plans d’études des écoles, modèles d’organisation pour les écoles professionnelles, etc.) seront disponibles dans les trois langues nationales au plus tard en juin 2021 (voir aperçu des projets partiels). En outre, un groupe de travail élabore actuellement des propositions de solutions pour les options relatives à la langue étrangère obligatoire, telles que décrites dans le cadre de la procédure de consultation du SEFRI concernant l’ordonnance sur la formation d’employé-e de commerce CFC.
Davantage d’informations: brèves N° 1 et N° 2 de l’ONC; sites Web des organes responsables: FCS, CSBFC, CIFC Suisse

Formation professionnelle initiale: auditions

Les professions suivantes sont en procédure d’audition auprès du SEFRI:

Le SEFRI soumet également, pour avis, l’ordonnance relative à l’organisation des procédures de qualification de la formation professionnelle initiale en 2021 dans le contexte du coronavirus.

Les documents sont disponibles sur le site Internet du SEFRI. Une fiche INFOformation&profession est créée par le CSFO lorsqu’il s’agit d’une nouvelle profession, qu’une abrogation est planifiée ou que le titre obtenu, l’orientation ou la durée de l’apprentissage sont modifiés.

Coup de pouce supplémentaire pour les partenaires de la formation professionnelle

La formation professionnelle repose sur la collaboration entre la Confédération, les cantons et les partenaires sociaux. Afin de l’améliorer, les participants au Sommet national de la formation professionnelle ont approuvé un plan de mise en œuvre pour la systématisation de la gouvernance de la formation professionnelle. La CTFP (Conférence tripartite de la formation professionnelle) joue un rôle essentiel à cet égard. "Nous avons posé les bases d’une collaboration encore plus étroite", souligne Rémy Hübschi, chef de la division Formation professionnelle et continue au SEFRI. Dans un entretien accordé au magazine SEFRI News (édition 1/2021), le responsable présente la nouvelle structure et explique quels sont ses objectifs.

Projet de mise en place de conditions cadres pour le blended learning

La numérisation ouvre de nouvelles perspectives dans la formation professionnelle pour soutenir les processus d’apprentissage, établir des liens entre eux ou les guider. Un projet porté par plusieurs organes (CSFP, UPS et USAM) entend fournir une base solide aux formes d’apprentissage innovantes (ici le blended learning) en mettant en place des conditions cadres convenues d’un commun accord. Le projet a été lancé le 3 février 2021 par la Conférence tripartite de la formation professionnelle. Les travaux commenceront au printemps 2021.

ZH: offre de cours pour les apprentis dans l’hôtellerie-restauration

Dans le canton de Zurich, les associations de la branche de l’hôtellerie-restauration ont lancé, en collaboration avec les autorités, un programme pour les apprentis: "Gastro Porto". Depuis le 22 février 2021, des cours et des modules pratiques complémentaires sont proposés au centre de formation de Wädenswil pour les 500 apprentis et apprenties en dernière année d’apprentissage. En collaboration avec l’école professionnelle ABZ, un atelier virtuel a également été mis en place pour combler certaines lacunes liées aux examens et à la formation professionnelle initiale en général. Les cours au centre de formation de Wädenswil sont gratuits pour les apprentis. La Confédération couvre 80% des coûts, le reste étant pris en charge par GastroZürich et Hotellerie Zürich.

ZH: le canton assumera les coûts des CIE de rattrapage

Le canton de Zurich participera aux coûts liés aux cours interentreprises (CIE) qui n’ont pas pu avoir lieu comme prévu en raison de la pandémie. Les 32 prestataires qui ont dû supporter des frais supplémentaires pour l’organisation des CIE de rattrapage recevront un million de francs de la part du canton. Actuellement, dans la plupart des professions, les CIE se déroulent en classe. Dans certains métiers, des formes hybrides d’enseignement (mélange de leçons en présentiel et en ligne) sont utilisées.
Communiqué de presse

Formation professionnelle supérieure et continue

Projet relatif au positionnement des ES

Suite à une étude, le SEFRI a lancé le projet "Positionnement des écoles supérieures". Celui-ci englobe quatre sous-projets:

  • intégration dans le système éducatif et délimitation par rapport aux autres offres de formation (avec accent sur la délimitation des profils au sein du degré tertiaire);

  • caractéristiques structurelles du système ES (avec accent sur la structure des prestataires, le financement et la répartition des tâches entre la Confédération et les cantons);

  • visibilité et réputation au niveau national des diplômes ES et des institutions;

  • visibilité et réputation au niveau international des diplômes ES et des institutions.

Un rapport sur l’état d’avancement du projet et la planification des prochaines étapes est attendu pour fin 2021.

Brevets et diplômes fédéraux: consultation

Le règlement suivant, dont le titre n’a pas changé, a été publié pour consultation dans la Feuille fédérale du 9 février 2021:

  • Esthéticien/ne (BF), Maquilleur/euse professionnel/le (BF), Dermapigmentologue (BF)*

* Le projet de modification du règlement d’examen professionnel précise que "l’Association suisse du maquillage permanent (PMU) se retire en tant qu’organe responsable du présent règlement d’examen. Toutes les dispositions relatives à l’examen professionnel de dermapigmentologue sont abrogées."

Récession et RHT, l’occasion de se perfectionner

De mars à novembre 2020, quelque 293 millions d’heures de travail ont été compensées dans le cadre des RHT (réductions d’horaire de travail) en raison de la pandémie, contre 780'000 en 2019. Ces chiffres, relevés par le SECO, sont cités dans un article du journal Le Temps. Ces heures auraient dû servir à des formations continues, selon plusieurs spécialistes interviewés, dont le professeur Stefan C. Wolter ou le conseiller aux États Charles Juillard, qui a déposé une interpellation à ce sujet en septembre 2020. L’article présente également quelques initiatives régionales (bilan de compétences à Genève) et sectorielles (formations dans l’hébergement et la restauration).

L’OCDE fait l’éloge de l’assurance qualité avec eduQua

Dans une publication intitulée "Improving the Quality of Non-Formal Adult Learning", l’OCDE donne un aperçu de l’assurance qualité de la formation continue dans certains pays européens, dont la Suisse. La publication livre des exemples de bonnes pratiques et analyse les facteurs de succès des différentes approches de l’assurance qualité. Le label suisse eduQua y figure. Les experts de l’OCDE le jugent très efficace, tout en précisant qu’il fait partie des cadres de certification les plus connus et les plus anciens d’Europe. Dans leur analyse, ils identifient trois facteurs de réussite: la clarté de l’objectif, la focalisation sur les prestataires de formation continue (plutôt que sur l’ensemble du secteur de l’éducation) et le parrainage par la FSEA en tant qu’organisation nationale représentant toutes les parties prenantes.

Formation générale et hautes écoles

Conférence consacrée aux filières bilingues

De nombreuses écoles du secondaire II offrent la possibilité d’obtenir un diplôme bilingue. La mise en œuvre de l’enseignement bilingue diffère cependant d’un établissement à l’autre. Movetia et le ZEM CES organisent, le mercredi 31 mars 2021, une conférence qui donnera un aperçu des filières bilingues existantes. Les participant-e-s pourront partager leurs expériences et échanger sur les modèles de bonnes pratiques. La conférence s’adresse aux responsables d’établissement, aux enseignant-e-s des gymnases et des écoles de culture générale proposant un enseignement bilingue ainsi qu’à toute personne évoluant au secondaire II.

GE: projet de mobilité universitaire alternative

Afin de pallier les annulations des séjours à l’étranger, un programme de mobilité alternative (Altmob) a été créé pour les étudiants du bachelor en relations internationales, proposé par l’Institut d’études globales (GSI) de l’Université de Genève. Avec le soutien des chercheurs du GSI, les participants choisiront en équipe une thématique liée à un défi mondial actuel et réfléchiront à des solutions. Altmob leur permettra de se frotter à leur future activité: "pitcher" une idée, organiser une conférence de presse, établir un budget, constituer des partenariats ou encore présenter leur projet dans un texte, une vidéo ou une conférence internationale. 
Davantage d’informations

TI: master in Interaction Design

Le MAS Interaction Design de la Haute école spécialisée de la Suisse italienne (SUPSI) prend désormais la forme d’un Master of Arts. Dispensé en anglais, le cursus aborde différents thèmes: Interface Design et expérience utilisateur (UX), Service Design, conception centrée sur l’utilisateur, technologies Web, etc. Les étudiants acquièrent aussi des connaissances en programmation de logiciels ou de matériel, en fabrication numérique et en prototypage, leur permettant de développer des applications, des modélisations de données et des installations interactives. Les diplômés peuvent travailler dans des agences de design ou des start-up. L’admission requiert un bachelor en design (Graphic Design, Industrial Design, Media Design, Web Design, architecture d’intérieur) ou un diplôme équivalent. Les titulaires d’un bachelor dans les domaines de l’architecture, de l’ingénierie, des sciences humaines, des arts visuels ou de l’économie d’entreprise peuvent également être admis, à la condition de rattraper 10 à 15 crédits ECTS.

Orientation

Sélection des apprentis: réduire la pression

Dans un communiqué de presse commun, les syndicats romand et alémanique des enseignants, l’association profunda-suisse et la Société suisse des employés de commerce demandent à la CSFP et à la CTFP de prendre des mesures afin de réduire la pression sélective liée à la recherche de places d’apprentissage. Selon ces organisations, la décision d’annoncer plus tôt les places vacantes ainsi que la pratique de l’"active sourcing" par des prestataires privés et les fournisseurs de tests compromettent le processus de choix de carrière tel qu’il a été adopté avec l’introduction des plans d’études régionaux. Le fait d’avancer de quelques mois (d’août à avril) la publication des places d’apprentissage entrave certaines étapes importantes du processus, met en péril l’égalité des chances et augmente la pression sur les élèves à un moment inopportun.
Communiqué de presse

Comment les origines sociales déterminent le choix professionnel

Le fait que les jeunes choisissent un apprentissage à exigences scolaires plus ou moins élevées dépend davantage des paramètres liés à l’origine sociale que des notes. Un apprentissage avec une faible part d’enseignement à l’école professionnelle a un impact défavorable sur les formations ultérieures et les opportunités au sein du marché du travail. La probabilité d’obtenir une certification au degré tertiaire chute fortement. Au niveau individuel, cela empêche beaucoup de jeunes d’exploiter pleinement leur potentiel. Ce potentiel inexploité de talents est également dysfonctionnel au niveau de la société. Telles sont les conclusions d’une étude présentée dans l’édition 1/2021 de la newsletter Transfert. Les données proviennent de l’étude TREE.

Nouveautés liées à orientation.ch

Sur orientation.ch, les places d’apprentissage vacantes peuvent désormais être filtrées par année et par langue. Des boutons ont également été ajoutés à la version desktop du portail pour partager ses contenus sur les réseaux sociaux ou via e-mail. Ces fonctionnalités et les autres améliorations apportées sont présentées ici. En 2020, le site orientation.ch a vu sa fréquentation progresser de 9% par rapport à l’année précédente. Des flyers format carte postale ont aussi été créés afin de faire connaître le portail et ses principaux contenus. Conçus pour différents groupes cibles, ces flyers peuvent être commandés gratuitement depuis le shop en ligne du CSFO.

Marché du travail

La pandémie provoque une envolée du chômage

Avec la crise sanitaire, les suppressions d’emplois se multiplient. C’est ce que montre par exemple l’enquête suisse sur la population active de l’OFS: entre le 4e trimestre 2019 et le 4e trimestre 2020, le taux de chômage au sens du BIT a progressé, passant de 3,9 à 4,9% en Suisse et de 6,6 à 7,5% dans l’UE. Du côté du SECO, les chiffres ne sont pas non plus réjouissants: à fin janvier 2021, 169'753 individus étaient inscrits au chômage auprès des ORP, soit 48'735 personnes de plus par rapport au mois correspondant de l’année précédente (+40,3%). Le taux de chômage s’est ainsi établi à 3,7%. Le chômage chez les 15-24 ans a augmenté dans les mêmes proportions (+41%), faisant passer leur nombre à 17'766.

Les gains intermédiaires augmentent les chances de trouver un emploi

Les gains intermédiaires sont des revenus provenant d’une activité lucrative que les demandeurs d’emploi réalisent pendant qu’ils ont droit aux indemnités journalières de l’assurance-chômage (AC). Si ce revenu est inférieur à l’indemnité de chômage à laquelle ils ont droit, l’AC effectue des paiements compensatoires. L’objectif est d’inciter ces personnes à occuper un emploi rémunéré. Une étude (en allemand, avec résumé en français) montre que ce système est bénéfique pour presque tous les groupes examinés. Les gains intermédiaires augmentent les chances de retrouver un emploi régulier, abrègent le chômage, contribuent à des parcours professionnels plus stables et améliorent le revenu des personnes concernées. En outre, l’étude a confirmé que les gains intermédiaires ont fait leurs preuves en situations de crise, notamment. Plus d’un tiers des personnes percevant des indemnités journalières de l’AC réalisent un gain intermédiaire dans les douze premiers mois du chômage.

Étude sur l’acceptation sociale du travail des femmes

Entre 2000 et 2017, l’acceptation sociale du travail des femmes a augmenté (jusqu’à 8,3 points sur 10 parmi les femmes et 8,0 parmi les hommes); en revanche, c’est moins le cas en ce qui concerne les mères avec de jeunes enfants (4,8 points parmi les femmes et 3,8 parmi les hommes). C’est ce que montre une étude publiée dans la revue Social Change in Switzerland, qui analyse l’évolution des attitudes envers l’égalité des genres en Suisse. Contrairement aux attentes, la plus jeune génération (milléniaux/génération Y) affiche les attitudes les plus traditionnelles à l’égard du genre. Ainsi, par rapport à leurs aînés, les milléniaux sont moins nombreux à considérer que les femmes sont encore discriminées dans certains domaines et que des mesures supplémentaires favorisant l’égalité sont nécessaires.

Près de la moitié des artistes romands risquent de changer de métier

En Suisse romande, 43% des acteurs culturels craignent de devoir changer de profession à cause des difficultés financières rencontrées pendant la pandémie. Quelque 47% qualifient leur situation financière de préoccupante à catastrophique, malgré la mise en place d’aides étatiques, jugées mal adaptées. C’est ce que révèle un sondage mené par la Task Force Culture Romande. Cette dernière réunit des représentants d’associations faîtières et de syndicats de diverses branches culturelles. Elle fait partie de la Task Force Culture, active au niveau suisse.

Un quiz pour transposer les compétences des gamers dans le monde professionnel

Certaines recherches suggèrent que les jeux vidéo favorisent le développement de compétences sociales et cognitives telles que l’esprit d’équipe, la faculté à résoudre des problèmes, la communication ou encore la vision spatiale. Manpower lance un quiz baptisé Gaming Skills Translator. Ce dernier permet aux gamers de rendre compte de leurs expériences liées à la pratique des jeux vidéo. L’outil les traduit en compétences professionnelles, qui peuvent ensuite être ajoutées sur un C.V. Il recommande aussi des domaines professionnels et des types de métiers qui pourraient correspondre à la recherche d’emploi.

Divers

Reconnaissance des diplômes professionnels: nouvel accord entre la Suisse et l’Allemagne

Depuis plus de 80 ans, la Suisse et l’Allemagne appliquent la reconnaissance mutuelle des diplômes professionnels selon une procédure simplifiée. Afin de poursuivre la pratique appliquée jusqu’à présent et de l’étendre à des domaines supplémentaires, les deux pays ont signé un nouvel accord. À l’avenir, les diplômes du domaine de l’artisanat ne seront pas les seuls à bénéficier de conditions et de procédures d’équivalence facilitées: désormais, tous les diplômes professionnels réglementés par le droit fédéral en Suisse et en Allemagne seront concernés. L’accord bilatéral avec l’Allemagne vient compléter le système européen de reconnaissance des qualifications professionnelles, auquel la Suisse et la plupart des pays d’Europe participent.
Communiqué de presse

Jeunes en confinement: enquête et conseils

Comment les 14-18 ans vivent-ils la crise du coronavirus et comment gèrent-ils les fermetures d’écoles ou les mesures de restriction? Une enquête du Jacobs Center for Productive Youth Development de l’Université de Zurich apporte des éléments de réponse. Elle a révélé une solidarité surprenante: par exemple, l’affirmation "Le Conseil fédéral a pris des mesures trop strictes" n’a suscité que peu d’approbation (1,32 point sur un maximum de 5). La brochure présentant les résultats comprend également des conseils pour les jeunes: Comment faire face aux contraintes sociales? Comment apprendre de manière efficace lorsqu’on est seul à la maison? Etc. Une deuxième enquête s’est penchée sur la situation des jeunes adultes.
Davantage d’informations

USS: nouvelle responsable de la politique de la formation

Nicole Cornu reprend les dossiers de la formation et de la jeunesse auprès de l’Union syndicale suisse (USS). Elle succède à Laura Perret Ducommun, qui a rejoint l’IFFP. Nicole Cornu est entrée en fonction le 8 février 2021. Âgée de 38 ans, cette politologue bernoise est une experte en matière de formation, notamment professionnelle. Elle siégera au sein des organes principaux réunissant les partenaires de la formation professionnelle.
Communiqué de presse

OW: faut-il instaurer le test d’aptitudes Stellwerk également en dernière année d’école obligatoire?

En réponse à une interpellation, le Conseil d’État obwaldien examine la possibilité d’instaurer le test d’aptitudes Stellwerk également en dernière année d’école obligatoire. Pour cela, quelque 12'000 francs seraient nécessaires. Certaines écoles professionnelles de Suisse centrale exigent ce test lors de l’admission, ce qui pourrait plaider en faveur d’une telle mesure. Les interventions parlementaires et les affaires relatives à la politique éducationnelle qui sont actuellement traitées à l’Assemblée fédérale ainsi que dans les parlements cantonaux figurent dans la liste "Documentation parlementaire". Cette dernière est établie chaque mois par le Centre d’information et de documentation IDES de la CDIP.

ZH: chaire de formation professionnelle et continue

Katrin Kraus reprendra la chaire de formation professionnelle à l’Université de Zurich. Elle succède à Philipp Gonon. Née en 1973 à Wadern (Allemagne), Katrin Kraus a travaillé dans différentes universités et HEP, aussi bien en Allemagne qu’en Suisse. Elle dirige aujourd’hui l’Institut IWB de la HEP de la Haute école spécialisée du Nord-Ouest de la Suisse (FHNW). Katrin Kraus entrera en fonction le 1er mai 2021. Afin de souligner l’importance de la formation continue au sein de la formation professionnelle et de l’apprentissage à l’âge adulte, la chaire changera de nom pour devenir la "chaire de formation professionnelle et continue".

Retour en haut