Edition 01 | 2020

FORMATION

Exposition

L’apprentissage comme si vous y étiez

L’exposition «Au cœur de l’apprentissage» propose de faire l’expérience d’un apprentissage en entreprise. Elle offre des clés pour comprendre les atouts, les difficultés et les défis de cette filière.

Par Isabelle Dauner Gardiol, Barbara Duc et Nadia Lamamra, IFFP

L’exposition «Au cœur de l’apprentissage» a été réalisée dans le cadre du programme AGORA du Fonds national suisse (FNS), destiné aux projets de vulgarisation scientifique. Elle se fonde sur les résultats de plusieurs recherches sociologiques menées à l’IFFP à propos des apprentis et apprenties ainsi que des personnes formant en entreprise (voir références bibliographiques). Ces résultats portent principalement sur le volet «entreprise» de la formation professionnelle duale, d’où le choix de centrer l’exposition sur un parcours complet de formation dans ce contexte (de l’embauche jusqu’à l’obtention du diplôme). Certains défis principaux de l’apprentissage sont mis en scène au travers de faits, de chiffres, de paroles et de situations vécues par des apprentis et apprenties ainsi que par des formateurs et formatrices en entreprise. Le parcours complet de formation présenté donne ainsi l’occasion de comprendre comment se transmet un métier et comment se «construisent» les futurs professionnels. Prenant place dans différents salons des métiers, l’exposition a été mise sur pied grâce au financement du FNS. Elle est également soutenue par la Loterie romande, la Commission romande d’évaluation des moyens d’enseignement pour la formation professionnelle, l’Unité des moyens d’enseignement romands ainsi que la Fondation cantonale pour la formation professionnelle des cantons de Vaud et du Valais.

Pourquoi une exposition?

L’un des défis de ce projet est de présenter des résultats scientifiques à un large public tout en transmettant l’importance et l’intérêt du travail de recherche. Le choix du média est dès lors essentiel. Le fait d’opter pour une exposition donne la possibilité de présenter divers discours: celui des chercheurs et chercheuses (statistiques, données, résultats), mais aussi celui des acteurs et actrices étudiés (personnes formatrices et apprentis). Cela permet d’aborder les enjeux de la formation professionnelle tels qu’ils sont identifiés par la recherche et vécus par les personnes concernées. Le fait de proposer différents niveaux de discours et points de vue permet ainsi d’aborder les questions de manière plus nuancée que les messages promotionnels vantant le «miracle helvétique». Enfin, en faisant le choix d’une exposition immersive, le public peut s’informer tout en se plongeant dans la réalité d’une formation en entreprise. Cette expérience du quotidien en formation professionnelle est encore accentuée par le caractère interactif du parcours d’exposition. À divers moments, les visiteurs et visiteuses se retrouvent «en situation», que ce soit lors du recrutement, dans le quotidien stressant d’une formation qui doit se faire parallèlement à la production, ou encore au terme du parcours, lorsqu’il s’agit de choisir la suite de sa «carrière» une fois son diplôme en poche. Selon les situations, le public sera placé dans la peau d’une personne formatrice ou d’un-e apprenti-e.

Structure de l’exposition

L’exposition est construite autour d’un itinéraire complet d’apprentissage en entreprise. Un premier espace souligne l’importance de la formation professionnelle, notamment duale, en Suisse. Un deuxième espace met ensuite en scène le moment clé de l’embauche, du point de vue des personnes formatrices, mais aussi des apprentis et apprenties. Dans un troisième espace, le public découvre le quotidien de la formation professionnelle et ses enjeux: la transmission en situation de travail, la tension entre la production et la formation ainsi que la question du temps, souvent perçu comme insuffisant pour former. L’espace suivant marque l’aboutissement de la formation et l’obtention du diplôme. Enfin, la sortie se fait par différentes portes selon le choix effectué par les visiteurs et visiteuses (trouver une place de travail, poursuivre la formation, etc.). Au centre de l’exposition, un espace clos, accessible depuis chacune des salles, présente les difficultés que l’on peut rencontrer à chaque étape: avant l’entrée en apprentissage, au moment de l’embauche, durant la formation ou encore au terme de celle-ci. Il s’agit en effet de montrer également ces aspects, qui sont fréquemment passés sous silence dans la formation professionnelle en Suisse.

Public cible et outils didactiques

Compte tenu des lieux où elle sera présentée, l’exposition s’adresse prioritairement aux élèves en fin de scolarité obligatoire qui s’informent sur l’apprentissage. Elle vise à leur apporter des informations sur cette filière et à les aider à se préparer à ce nouveau monde. L’exposition s’adresse également à leurs accompagnants (enseignants, parents), mais aussi aux personnes formatrices et aux associations professionnelles, qui peuvent s’en saisir comme source d’information et de réflexion. Différents outils permettent de préparer et/ou d’accompagner la visite: le site www.expo-apprentissage.ch offre des approfondissements et des documents; un dossier pédagogique permet au corps enseignant de préparer la visite et de discuter, pendant et après le parcours, des différents enjeux présentés; alternative aux textes d’exposition, un support ludique de visite (sous forme de dialogue) met l’accent sur les éléments centraux présentés dans chaque espace. Enfin, diverses activités seront proposées: visites guidées, conférences, tables rondes, discussions, etc. L’exposition «Au cœur de l’apprentissage» a pour objectif de faire connaître la formation professionnelle «de l’intérieur», de sortir des idées reçues et d’offrir un discours nuancé qui permet d’en souligner les réussites, mais aussi les difficultés. Elle souhaite également faire entendre la voix des personnes formatrices tout comme celle des apprentis et apprenties – deux voix qui sont souvent méconnues. Enfin, l’exposition vise à faire connaître le travail de recherche scientifique mené sur la formation professionnelle.

Liens et références bibliographiques

www.expo-apprentissage.ch
Duc, B., Lamamra, N. (2014): Parcours de jeunes suite à un arrêt d’apprentissage. Un éclairage inédit sur la transition de l’école au monde du travail. Renens, IFFP.
Lamamra, N., Masdonati, J. (2009): Arrêter une formation professionnelle. Lausanne, Éditions Antipodes.
Lamamra, N., Duc, B., Besozzi, R. (2019): Au cœur du système dual: les formateurs et formatrices en entreprise. Résultats d’une recherche et pistes d’action pour les acteurs de la formation professionnelle. Renens, IFFP.

Commentaires
 
 
 
imgCaptcha
 

Prochaine édition

Le prochain numéro paraîtra le 23 octobre. Focus: Agilité