26.06.2019

Marché du travail

Les femmes sont discriminées, car elles peuvent tomber enceintes

Les femmes mariées sans enfant qui veulent travailler à temps partiel sont plus rarement invitées à un entretien d’embauche que celles célibataires. Pourquoi? Parce que les employeurs pensent que les femmes mariées "risquent" de tomber enceintes. C’est l’un des nombreux résultats d’une expérience (en allemand) réalisée au moyen de 9000 candidatures fictives en Allemagne, en Suisse et en Autriche. Il est intéressant de relever que la discrimination n’a pas lieu si les femmes postulent pour des emplois à plein temps. Pour les entreprises, c’est le signe que ces candidates gèrent bien leur situation familiale.