13.04.2016

Formation professionnelle initiale

BE: intégration des réfugiés grâce à la collaboration interinstitutionnelle

Le canton de Berne compte de nombreux jeunes parmi les réfugiés. Theo Ninck, chef de l’Office de l’enseignement secondaire du 2e degré et de la formation professionnelle, qualifie la situation de grand défi dans le cadre de la collaboration interinstitutionnelle. Le canton dispose déjà de cours de langues et de solutions transitoires. Des actions s’imposent principalement dans trois domaines:
- déterminer les intérêts et les potentiels des réfugiés afin de les orienter de manière ciblée;
- accompagner les entreprises et les réfugiés tout au long du processus d’intégration (formation professionnelle ou emploi);
- inciter les entreprises à offrir des places de formation ou de travail aux réfugiés.
Lettre sur la formation professionnelle