Edition 01 | 2014

TRAIT D'HUMOUR

Métiers d’avenir

Restaurateur, restauratrice d’e-réputation BF

Effacer ses traces compromettantes sur Internet, noyer les pages indésirables dans les tréfonds de Google, etc.: les méthodes pour redorer son blason numérique sont compliquées, fastidieuses et bien souvent vaines. Les agences de nettoyage de la Toile l’ont vite compris et ont trouvé la parade.

Par Jean-Noël Cornaz

(Illustration: Andrea Lüthi)

(Illustration: Andrea Lüthi)

Une image peu flatteuse de vous refait surface par l’entremise d’un collègue de travail? Votre ex-mari raconte en détail votre rupture sur un blogue? Rendez-leur la pareille, en faisant appel à une restauratrice ou un restaurateur d’e-réputation avec brevet fédéral! Partant du principe que toute personne laisse des empreintes sur le réseau et que rien ne disparaît, ces professionnels effectuent les recherches à votre place et dénichent tout document ou toute image pouvant nuire à ces internautes, lavant ainsi l’affront et rétablissant la parité. Les restaurateurs d’e-réputation diffusent ensuite ces renseignements à large échelle sur la Toile. Ils mettront sans peine la main sur une photo de votre collègue éméché lors du dernier souper de boîte, qu’ils publieront sur Facebook. Ils n’auront aucun mal à retrouver le profil de votre ex-mari sur des sites de rencontres et à le faire connaître. Les recruteurs ne pourront désormais plus enquêter sur Internet et se servir des données privées des postulants pour écarter leur candidature, n’étant eux-mêmes pas à l’abri d’un fait embarrassant déterré de leur passé. Finis donc les choix arbitraires et les discriminations. Naturellement, les services de ces cyberspécialistes sont aussi proposés à titre posthume. Le Web ayant une mémoire indélébile, les clichés peu avantageux de votre odieux prof de maths lors de ses vacances à la mer le hanteront encore longtemps.

Commentaires
 
 
 
imgCaptcha
 

Prochaine édition

Le prochain numéro paraîtra le 23 octobre. Focus: Agilité