Edition 04 | 2014

Focus

Le travail du futur

Nouvelles technologies, mondialisation, vieillissement de la population active: le monde du travail est en plein bouleversement. A quoi ressembleront les emplois de demain? Quelles qualifications seront exigées? Créera-t-on davantage de postes? Les opportunités et les risques pour le marché de l'emploi, les conditions de travail et les scénarios de formation sont plus que jamais incertains.

Edito

Trois grands développements influent sur le monde du travail: les nouvelles technologies, la mondialisation et le vieillissement de la population active. Les thèses concernant les rapports de travail futurs peuvent varier selon qu’on s’intéresse à l’un ou l’autre de ces aspects.

Les nombreux visages de la flexibilisation

Les formes de travail flexibles vont continuer à augmenter du fait des innovations technologiques, de la mondialisation et des mutations sectorielles. Les risques financiers et sanitaires ont désormais tendance à être reportés sur les employés, mis à part dans les domaines où les professionnels très demandés peuvent négocier des conditions attrayantes.

Un espace commun pour multiplier les contacts

Louer une place de travail dans un bureau commun pour rencontrer d’autres professionnels: cette nouvelle forme de travail est en plein essor et touche surtout des indépendants. On les appelle les «coworkers».

«Smart factory»: l’informatique envahit la production industrielle

Il y a une vingtaine d’années, quelques entreprises industrielles ont commencé à surveiller leurs installations grâce à des diagnostics à distance. Ce fut le début d’Industrie 4.0, une révolution industrielle dont l’ampleur commence à apparaître aujourd’hui. Quels sont ses effets sur le marché du travail?

Menaces technologiques

Dans quel monde se retrouveront les travailleurs? Quel impact auront les nouvelles technologies sur le travail? Entre remplacement des emplois par l’ordinateur, robotisation et coopération, le futur de l’emploi s’annonce technologique.

Formation

Regards critiques sur la formation professionnelle

La formation professionnelle s’est très bien développée ces dix dernières années. La pénurie de places d’apprentissage appartient au passé, la plupart des professions ont été réformées, de nombreuses nouveautés ont du succès. Pourtant, on pourrait faire encore mieux.

A l’écoute des entreprises et des besoins du marché du travail

Les associations professionnelles jouent un rôle essentiel dans le système de formation professionnelle suisse. Regroupant des entreprises ou des associations patronales dont les activités sont proches, elles peuvent définir les formations qui correspondent le mieux aux besoins de leurs membres. Exemple dans le secteur horloger.

Orientation

Concurrence sur le marché des places d’apprentissage

Diverses plateformes Internet cherchent à s’attirer les faveurs des jeunes en fin de scolarité obligatoire et des entreprises formatrices. PANORAMA s’est penché sur les principaux portails de recherche de places d’apprentissage.

Coopération internationale en matière d’orientation

Le Réseau européen pour les politiques d’orientation tout au long de la vie (ELGPN) soutient ses Etats membres dans l’élaboration de modèles interdisciplinaires dans les systèmes d’éducation et d’emploi. La Suisse participe en tant qu’observatrice afin de tirer les enseignements en vue de ses propres stratégies et mesures.

Marché du travail

ORP de Berne: changement radical de culture

Les offices régionaux de placement (ORP) du canton de Berne travaillent depuis une année sur la base d’un nouveau concept. Le projet «BernTop» leur a permis de se rapprocher de leurs clients, d’accélérer le processus d’inscription et de mieux prendre en compte les besoins des demandeurs d’emploi dans les activités de conseil. Les premières expériences sont positives.

Les MMT sont-elles efficaces?

Quelle est l’efficacité des mesures du marché du travail (MMT)? Sur mandat du Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO), une étude a analysé une grande base de données de postulations dans cinq cantons suisses. Les résultats sont assez surprenants.

La spirale infernale du chômage et de l’addiction

L’addiction mène au chômage, le chômage rend accro. Ces relations de cause à effet sont prouvées depuis longtemps, comme l’a rappelé une conférence à Zurich. Pourtant, cette thématique n’est pour ainsi dire pas prise en compte dans les concepts de conseil et de mesures financés par l’assurance-chômage.

Trait d'humour

Pavoiseur, pavoiseuse CFC

Il y a une vingtaine d’années, on n’avait pas coutume d’«annoncer la couleur». Par exemple, les autorités allemandes hissaient seulement les drapeaux pendant les «jours officiels de pavoisement». La situation a bien évolué.

Prochaine édition

Le prochain numéro paraîtra le 21 août. Focus: Modèles de carrière