27.08.2014

Orientation

GE: mieux lutter contre l'échec scolaire

A Genève, plus de 1000 jeunes quittent chaque année le secondaire II sans aucune certification. Le nouvel établissement "Lullin" accueillera, dès cette année, les jeunes en risque de rupture et leur proposera un soutien individualisé. Il s'agit d'une première mesure visant à assurer la formation obligatoire jusqu’à 18 ans, inscrite dans la constitution. Autre constat: 25% des élèves qui entament une formation gymnasiale ne la mènent pas à terme. Afin de réduire ces échecs et des réorientations, les conditions de passage d’un degré à l’autre ont été durcies et les redoublements limités. D’autres mesures sont prévues: une évaluation du nouveau cycle d’orientation mis en place en 2011, une meilleure orientation scolaire ainsi qu’une valorisation de la formation professionnelle duale.
Communiqué de presse