27.08.2014

Formation professionnelle initiale

Apprentis frontaliers majeurs au Tessin

Selon le Conseil d’Etat tessinois, le pourcentage d’apprentis frontaliers majeurs résidant en Italie est plus élevé que celui des apprentis majeurs résidant en Suisse. Cette situation soulève des questions sur la gratuité de la formation pour ces apprentis ou sur leurs conditions de travail. En réponse à une motion, le Conseil fédéral déclare d’une part que les entreprises formatrices restent libres de leur choix, et d’autre part que, conformément à la loi fédérale sur la formation professionnelle, l’enseignement obligatoire à l’école professionnelle est gratuit, indépendamment de la nationalité ou de la formation préalable des personnes en formation.
Réponse du Conseil fédéral