30.06.2010

Marché du travail

Mondialisation et travailleurs peu qualifiés

Dans les pays industrialisés, les branches qui occupent une grande part de travailleurs peu qualifiés voient leur importance relative diminuer, dans la mesure où elles transfèrent leurs activités dans les pays émergents pour les faire exécuter à meilleur compte. Une étude menée par Rolf Weder et Simone Wyss, chercheurs de l'Université de Bâle, examine à cet égard le rôle de la mondialisation, tout en mettant en évidence les caractéristiques de groupes à risque. Il semblerait que la situation helvétique soit particulière par rapport à celle d'autres pays de l'OCDE. En termes de chômage, la situation pour les travailleurs peu qualifiés s'est dégradée plus rapidement que dans tout autre pays de l'OCDE. Mais les disparités salariales, qui généralement augmentent en parallèle, n'ont pas été affectées.
Article dans "La Vie économique"