Insertion professionnelle

01.07.2020

Coronavirus: crainte du retour d'un socle de chômage incompressible

Le nombre de sans-emploi pourrait ne plus descendre en dessous d’un certain seuil, suite à la crise sanitaire. C’est le professeur René Knüsel, politologue à l’Université de Lausanne, qui formule cette crainte dans un article d’opinion paru dans 24 heures. Il évoque, comme indices, la croissance des sans-emploi parmi les personnes peu qualifiées, les jeunes primodemandeurs d’emploi et les travailleurs en fin de carrière. Pour répondre à cette situation, René Knüsel demande de réfléchir à des solutions innovantes.

01.07.2020

Coronavirus: les ORP augmentent leurs effectifs face à la hausse du chômage

Les ORP se préparent à l’augmentation du nombre de chômeurs suite à la crise sanitaire. Selon un décompte de la RTS, plus de 85 collaborateurs et collaboratrices ont été engagés en Suisse romande, surtout dans les cantons de Berne, de Vaud et de Genève. Pour 2020, le SECO table sur un taux de chômage moyen de 3,8% (2019: 2,8%), soit 15'000 à 20'000 chômeurs supplémentaires. En 2021, le taux de chômage devrait atteindre 4,1%. Le SECO chiffre le coût de cette mobilisation à 625 millions de francs pour 2020, contre 482 millions en 2019 (+30%).
Davantage d’informations: RTSinfo

01.07.2020

Coronavirus/CSIAS: bilan actuel et défis à venir pour l'aide sociale

La CSIAS a publié un document intitulé "Bilan actuel et défis à venir pour l’aide sociale". Il y est écrit que la crise du coronavirus marque, en Suisse et dans le monde, le plus puissant coup d’arrêt de l’économie depuis la Deuxième Guerre mondiale. La CSIAS y présente également trois scénarios possibles (moyen, optimiste et pessimiste). Le scénario de référence (scénario moyen) prévoit une augmentation cumulée de 77'000 bénéficiaires supplémentaires d’ici à 2022. Pour les cantons et les communes, cela correspond à des dépenses supplémentaires de plus d’un milliard de francs en 2022 (ce chiffre tient compte d’une progression annuelle de 2% des coûts par personne aidée).
Davantage d’informations

01.07.2020

Message FRI: davantage d'argent pour la promotion des compétences de base

Les fonds alloués à la promotion des compétences de base chez les bénéficiaires de l’aide sociale passeront de 15 à 43 millions de francs. C’est ce qu’a décidé le Conseil des Etats en adoptant le message FRI. Parmi les personnes qui dépendent de l’aide sociale en Suisse, près d’une sur deux n’a pas de diplôme professionnel. Quelque 30% d’entre elles ont des difficultés au niveau des compétences de base (lecture, écriture, gestion des TIC, etc.). Le Conseil national discutera du message FRI lors de la session d’automne.
Davantage d’informations: CSIAS

01.07.2020
01.07.2020

Portail Europass: nouvelles fonctions en lien avec la recherche d'emploi

Le portail Europass va être remanié. La refonte se déroulera en plusieurs phases. La première interviendra au mois de juillet 2020: les utilisateurs pourront par exemple créer des profils personnels documentant leurs compétences, leurs qualifications et leur expérience professionnelle. Sur la base de ces profils, il sera possible de générer des C.V. et des lettres de motivation, mais aussi de trouver des offres de formation et d’emploi dans toute l’Europe.

01.07.2020

GE: campagne sur les aides au retour à l'emploi et au recrutement

A Genève, l’Office cantonal de l’emploi (OCE) a lancé une campagne digitale pour promouvoir l’allocation de formation (AFO), l’allocation d’initiation au travail (AIT) et l’allocation de retour en emploi (ARE). Ces prestations permettent de faciliter la réinsertion et le recrutement des candidats à l’emploi. La campagne sera déployée sur les pages Internet et les écrans de l’OCE, sur les réseaux sociaux, via des newsletters et à la radio. En outre, elle sera relayée par la Fédération des entreprises romandes Genève et l’Union des associations patronales genevoises. Un article paru dans la presse rappelle le fonctionnement des trois allocations.

17.06.2020

Coronavirus: bataille juridique autour du chômage partiel dans la culture

Les institutions subventionnées du spectacle (théâtres, compagnies de danse, etc.) ne reçoivent que partiellement les indemnités pour réduction de l’horaire de travail (RHT). La part de leur subventionnement est en effet déduite de leurs montants RHT. Le Syndicat suisse romand du spectacle a lancé un mouvement d’opposition juridique à cette manière de faire. Selon lui, le SECO interprète de façon trop restrictive, voire erronée, la loi sur l’assurance-chômage, en assimilant les acteurs subventionnés à l’Etat. De son côté, le SECO prévoit une communication aux cantons sur la manière de procéder.
Davantage d’informations: RTSinfo

17.06.2020

Coronavirus: newsletter de mai 2020 d'Insertion Suisse

L’édition 2/2020 de la newsletter d’Insertion Suisse fait notamment le point sur plusieurs dossiers de l’insertion professionnelle pendant la crise sanitaire: recommandations par rapport au travail et à l’indemnisation des prestataires de services dans le cadre de l’AI (voir aussi le site Web d’INSOS), actualisation des recommandations de la CSIAS concernant l’aide sociale ou encore plans de protection en cas de réouverture d’un organisme d’insertion.

17.06.2020

Chômeurs âgés: rente-pont acceptée

Le Conseil des Etats et le National ont accepté le projet de rente-pont pour les chômeurs âgés qui ne retrouvent pas de travail. Cette prestation transitoire s’adresse aux seniors (60-65 ans) ayant épuisé leurs indemnités de chômage. Le chômeur aura droit à une rente si sa fortune nette est inférieure à 50'000 francs (100'000 francs pour les couples). Cela correspond à la moitié du seuil de fortune pour la perception des prestations complémentaires. La rente-pont est plafonnée à 2,25 fois le montant destiné à la couverture des besoins vitaux (44'000 francs maximum par an).