16.09.2020

Formation générale et hautes écoles

OFS: taux de chômage des diplômés des hautes écoles

En 2018, 4% des diplômés HEU étaient sans emploi un an après l’obtention de leur diplôme, contre 3,6% des diplômés HES et seulement 0,6% des diplômés HEP. Au niveau HEU, les diplômés en sciences humaines et sociales avaient le plus haut taux de chômage (5,8%); les diplômés en médecine et en pharmacie étaient les mieux lotis (1,4%). Au niveau HES, le taux de chômage était au plus haut après des études en design (8,6%), en agriculture et économie forestière (6,9%) ainsi qu’en musique, arts de la scène et autres arts (6,3%); il était au plus bas après une formation dans le domaine de la santé (1,3%). Ces chiffres proviennent de l’OFS.