12.02.2020

Insertion professionnelle

OFS: chômeurs et étudiants particulièrement touchés par la précarité

En 2018, la pauvreté touchait 7,9% des habitants de Suisse et 3,7% de la population active occupée, comme le montre la dernière enquête sur les revenus et les conditions de vie, publiée par l’OFS. Ces chiffres sont stables par rapport à 2017. Les familles monoparentales sont les plus touchées par la pauvreté, suivies des personnes sans activité professionnelle ou sans formation postobligatoire. Les étudiants constituent un groupe particulièrement vulnérable. Selon une enquête réalisée en 2016 par l’OFS, deux tiers d’entre eux étaient confrontés à des difficultés financières à divers degrés. Enfants à charge, statut de migrant ou encore reconversion professionnelle tardive font partie des facteurs aggravants.