12.02.2020

Formation générale et hautes écoles

OFS: étudiants réticents à se former dans une autre région linguistique

En Suisse, rares sont les étudiants qui osent entamer des études dans une haute école située dans une autre région linguistique. Chez les francophones, ils étaient 5% à franchir le pas en 2018 (germanophones: 3%). La situation est différente pour les italophones: 84% des nouveaux étudiants universitaires et un tiers des entrants des HES ont choisi une haute école hors de leur région linguistique. En 2018/2019, 34% des entrants au master HES et 28% des entrants au master HEU venaient de l’étranger. C’est au niveau du doctorat que l’on trouve la part la plus élevée d’entrants internationaux (57%). Ces résultats sont tirés de la publication de l’OFS "Attrait des hautes écoles suisses".