Edition 03 | 2018

Focus

Générations

Qu’est-ce qui différencie les générations W, X, Y et Z? Comment se passe la collaboration lorsque plusieurs générations se côtoient au sein de la même entreprise? En quoi l’histoire familiale peut-elle avoir un impact négatif sur le parcours professionnel ou l’emploi d’une personne?

Vivre pour travailler? Travailler pour vivre?

L’état d’esprit qui régnait au temps de notre jeunesse nous marque pour le reste de notre vie. Les entreprises doivent tenir compte de cette réalité pour une gestion efficace de leur personnel.

«Le concept de génération exacerbe les différences»

Pour la chercheuse canadienne Tania Saba, rien ne permet d’affirmer que la variation des valeurs au travail s’explique avant tout par l’appartenance à une génération. L’avenir dira si cela vaut aussi pour les membres de la génération Z.

«C’est quand même beau lorsque l’aventure se poursuit»

En Suisse, on compte plus d’un demi-million de PME. Près de 40% d’entre elles seront reprises au sein du cercle familial. Pour cela, il est important que les générations se comprennent. La formation professionnelle y contribue grandement.

«Se libérer de l’image imposée par l’histoire généalogique»

En analysant les situations professionnelles des membres d’une famille sur plusieurs générations, la psychosociologue française Isabelle Méténier établit des liens entre l’histoire professionnelle et l’histoire personnelle. Elle aide ainsi ses consultants à trouver la source de certaines difficultés rencontrées dans leur métier, à en prendre conscience et à s’affranchir des entraves familiales.

Formation

La formation professionnelle supérieure perd de son dynamisme

Le troisième rapport national sur l’éducation montre que la formation professionnelle initiale s’adapte bien aux évolutions économiques, technologiques et démographiques. En revanche, malgré un très bon bilan, la formation professionnelle supérieure n’a pas pu tirer profit de la tendance générale de tertiarisation.

Parcours professionnels des ASSC

Les trajectoires professionnelles empruntées par les assistants en soins et santé communautaire (ASSC) varient selon la région où ils ont effectué leur apprentissage. Ces différences résident non seulement dans la composition de la population des apprentis, mais aussi dans l’offre régionale de formation, comme le montre une étude de l’IFFP et d’OdASanté.

Orientation

«Chercheurs et praticiens doivent interagir pour avancer»

Le programme ECADOC stimule la recherche en psychologie du conseil et de l’orientation par la création d’une communauté de chercheurs à travers plusieurs pays européens. Il a donné lieu à la publication d’un ouvrage sur les nouvelles perspectives de la recherche en Europe. Entretien avec Jérôme Rossier, l’un des initiateurs du projet.

Marché du travail

La formation continue n’est pas une tâche prioritaire de l’AC

La formation continue et la réorientation des demandeurs d’emploi ne font pas partie de la mission fondamentale de l’assurance-chômage (AC). Selon un rapport, cette dernière dispose pourtant d’instruments aptes à soutenir ces personnes lorsqu’il s’agit d’adapter leurs compétences à l’évolution des exigences du marché du travail.

Prochaine édition

Le prochain numéro paraîtra le 25 octobre. Focus: Égalité des sexes