Edition 06 | 2016

ORIENTATION

Semaine de choix professionnel dans le Seeland

Bien valoriser les stages préprofessionnels

Le centre d’orientation de Bienne-Seeland organise une semaine de choix professionnel: durant cinq jours, les jeunes ont la possibilité de découvrir de près le monde des métiers et peuvent ainsi affiner leurs choix en vue d’un stage préprofessionnel.

Par Mattias Rubin, conseiller au centre d’orientation de Bienne-Seeland

Les ateliers permettent d’explorer divers métiers de manière pratique et stimulante. (Photo: Mattias Rubin)

Les ateliers permettent d’explorer divers métiers de manière pratique et stimulante. (Photo: Mattias Rubin)

Dans notre travail d’orientation, nous rencontrons souvent des jeunes qui, à peine leur stage préprofessionnel entamé, se rendent compte que le métier en question ne les intéresse pas ou ne leur correspond pas. Cette situation est synonyme de déception, tant pour les jeunes que pour les entreprises. Résultat: les jeunes abandonnent leur stage ou se contentent d’une participation passive. La littérature spécialisée souligne également l’importance de bien préparer ces expériences pratiques à un stade précoce du choix professionnel.

Après le salon des métiers

Le projet pilote de semaine de choix professionnel en région seelandaise est une étape intermédiaire entre le salon des métiers et le stage préprofessionnel. Après la visite du Salon bernois de la formation (BAM), qui apporte des informations d’ordre général, nous proposons aux personnes intéressées des ateliers d’une demi-journée qui restent faciles d’accès. Ces ateliers permettent d’explorer divers métiers de manière pratique et stimulante. Sur place, les jeunes peuvent découvrir et expérimenter librement certaines activités professionnelles. Si le bilan est positif, ils peuvent alors s’engager dans un stage préprofessionnel. Grâce à ce processus en plusieurs étapes, le stage a plus de chances d’être efficace et de se dérouler dans une entreprise qui convient aux jeunes. La semaine de choix professionnel s’est déroulée pour la première fois en 2013. Elle a lieu une fois par année sur deux semaines, d’abord en allemand puis en français. Une collaboration étroite s’est établie entre la Chambre économique Bienne-Seeland, les entreprises, les écoles professionnelles de la région et le centre d’orientation. La Chambre économique Bienne-Seeland s’occupe des inscriptions et du flyer, le centre d’orientation se charge du réseautage, du développement des ateliers ainsi que de la communication externe. La proximité entre le centre d’orientation et les écoles secondaires permet d’atteindre plus facilement le groupe cible. Depuis son lancement, cette semaine connaît un succès grandissant. En 2016, quatorze ateliers en allemand (D) et sept en français (F) sont programmés avec 320 (D) et 173 places (F) proposées. Au total, les dix entreprises et les quatre écoles professionnelles participantes présentent 44 (D) et 16 (F) métiers.

Lié à la pénurie de spécialistes

À l’origine, le projet a été conçu en réponse à la pénurie de main-d’œuvre spécialisée: dans la région industrielle de Bienne, les places d’apprentissage dans le domaine de la technique sont en effet plus nombreuses que les candidats. Cette réalité se reflète dans le nom du site Internet du projet: www.focus-technique.ch. Entre-temps, le projet s’est développé tous azimuts. Aujourd’hui, des ateliers sont proposés également dans des métiers qui ne souffrent pas d’un manque d’intérêt de la part des jeunes. Cela montre que la semaine de choix professionnel est maintenant bien établie. Pour les prestataires interrogés dans le cadre de mon mémoire de master, l’important lors de cette semaine est d’élargir l’éventail des professions à découvrir, en présentant des métiers encore peu connus ou atypiques en termes de genre. Plusieurs éléments sont particulièrement appréciés dans cette offre: elle convient à tous les niveaux de formation, elle rassemble tout le monde au même endroit, elle facilite les prises de contacts entre les professionnels et les participants et englobe un large spectre de professions. La semaine de choix professionnel sera à l’avenir confrontée à plusieurs défis: gérer la croissance, améliorer le bilinguisme et maîtriser les effectifs.

Commentaires
 
 
 
imgCaptcha
 

Prochaine édition

Le prochain numéro paraîtra le 25 octobre. Focus: Égalité des sexes