28.11.2018

Insertion professionnelle

GR: insertion plus efficace des migrants grâce au salaire partiel

Avec le projet pilote "Teillohnplus", le Service spécialisé de l’intégration du canton des Grisons a testé un nouveau modèle d’intégration professionnelle des réfugiés et des personnes admises à titre provisoire. Pendant 18 mois, les participants se qualifient peu à peu en acquérant de l’expérience professionnelle dans une entreprise. Cette dernière leur verse un salaire partiel qui est augmenté progressivement et complété par l’aide sociale. Une évaluation publiée en été 2018 par la Haute école de Lucerne montre que plus de 80% des participants trouvent un emploi fixe ou une place d’apprentissage. Le modèle est transposable à d’autres cantons.
Davantage d’informations: CSIAS