Newsletter du 08.02.2017

Nouvelles actuelles du 08.02.2017

Formation professionnelle initiale

Manuel pour la formation en entreprise sous forme d'e-book

Le Manuel pour la formation en entreprise existe désormais sous forme d'e-book, dans les trois langues officielles. Son contenu est identique à la version imprimée. Consultable depuis une tablette ou un ordinateur (Mac, Windows), l'e-book offre des fonctionnalités de navigation interne et externe. Les textes peuvent être agrandis, marqués, annotés et sauvegardés. L'e-book permet ainsi un accès direct aux instruments de travail (aide-mémoire, check-lists, formulaires et exemples pris dans la pratique) contenus dans le manuel. Il peut être commandé à l'adresse www.shop.sdbb.ch/mfe. A noter que l'e-book ne contient pas le Lexique de la formation professionnelle, étant donné que ce dernier est déjà disponible en ligne.

formationprof.ch: actualisation des pages relatives au case management

Sur le portail formationprof.ch, les pages consacrées au case management ont été actualisées, tout comme les adresses des services cantonaux chargés d'assurer le soutien. Le logiciel CM-Online ne sera plus proposé ni administré par le CSFO, même si certains cantons continueront de l'utiliser. Le thème de la compensation des désavantages pour personnes handicapées dans la formation professionnelle a également été ajouté à ces pages, qui forment désormais le sous-domaine Mesures de soutien.

Employé-e de commerce CFC: procédure d'audition

Le SEFRI soumet en procédure d’audition les projets de modifications suivants: ordonnance et plans pour la formation initiale en entreprise et en école concernant la profession d’employé-e de commerce CFC. La procédure s’achève le 15 mars 2017. Les documents peuvent être téléchargés sur le site Internet du SEFRI.

Revue Suisse: focus sur la formation professionnelle

Média destiné aux Suisses de l’étranger, la Revue Suisse présente la formation professionnelle comme un pilier de l’exportation qui allie pratique et théorie et contribue à réduire le chômage. L’apprentissage sert de modèle pour de nombreux pays, mais exporter un tel système n’est pas chose aisée. Voir l’article intitulé "L’artisan suisse, une fierté nationale qui s’exporte" dans l’édition de janvier 2017.

SavoirSocial: clarification du besoin de qualification

Au moyen du projet "Besoin de qualification dans l’encouragement précoce et l’encouragement de la langue", SavoirSocial entend identifier les compétences utilisées par les professionnels de ce secteur et déterminer s’ils ont besoin de qualifications supplémentaires. A cet effet, l’OrTra décrit le domaine de travail et les groupes professionnels qui y sont actifs. La première phase du projet a débouché sur un rapport intermédiaire. Le projet s’achèvera en mars 2018.

Swissmem: journées de la formation professionnelle

Les conséquences de l’industrie 4.0 pour la formation professionnelle de demain ont fait l’objet d’une conférence et d’une table ronde organisées par Swissmem en janvier 2017, à Neuchâtel. Les présentations sont disponibles en ligne. Le thème de l’industrie 4.0 était également au cœur des journées de la formation professionnelle de Swissmem, qui se sont déroulées en novembre 2016 à Egerkingen, à Zurich et à Rorschach (cf. rétrospective et documents en allemand).

FR: un siècle de formation professionnelle dans un livre

Le Service de la formation professionnelle (SFP) du canton de Fribourg vient de publier – en français et en allemand – un ouvrage intitulé "Former des apprentis". Le livre retrace l’évolution de la formation de la fin du XIXe siècle à nos jours; il est signé par quatre historiens qui sont remontés dans les archives jusqu’à 1890, date de l’institutionnalisation de la formation. Vendu au prix unitaire de 39 francs, l’ouvrage peut être commandé par e-mail (marie.gantner@edufr.ch) auprès du SFP.
Davantage d’informations: La Liberté

Cedefop: rendre visible l'apprentissage non formel et informel grâce à la validation

Les compétences et les connaissances s’acquièrent également en dehors des salles de classe, par le biais de formations en ligne ou encore dans le cadre de la vie quotidienne. Toutefois, ce savoir est souvent sous-évalué et ignoré. Grâce à la validation, il est possible de le rendre visible. Mais il y a encore beaucoup de travail pour que les pays européens considèrent la validation comme un outil bien établi faisant partie du système de la formation professionnelle. Fin 2016, le Centre européen pour le développement de la formation professionnelle (Cedefop) a organisé une conférence sur ce thème, à Thessalonique (Grèce). La documentation (en anglais) est disponible sur le site Internet de la manifestation.

EQAVET: nouveau bulletin d'information

EQAVET est une communauté d’intérêts au sein de l’UE pour la promotion de la qualité dans la formation professionnelle. Elle publie deux fois par année une newsletter. Le dernier numéro (décembre 2016) présente différents projets en lien avec la gestion de la qualité dans la formation professionnelle de plusieurs pays. La Hongrie, la Lettonie ou encore l’Allemagne y évoquent leurs actions pour renforcer la qualité afin de préserver ou d’augmenter l’attrait de la formation professionnelle.

Formation professionnelle supérieure et continue

Règlement en consulation

L’association professionnelle compétente a déposé au SEFRI un projet de modification de règlement concernant l’examen professionnel d’écobiologiste de la construction avec brevet fédéral.
Feuille fédérale du 31 janvier 2017

FSEA: promouvoir les compétences de base pour rompre un cercle vicieux

Les jeunes qui présentent des déficiences en lecture et en écriture compromettent leur avenir professionnel. Dans un monde du travail en pleine mutation, les professions qui n’exigent pas de compétences de base vont disparaître. A l’avenir, les personnes actives devront posséder des aptitudes – en premier lieu de nature linguistique – que le robot et l’ordinateur ne maîtrisent pas. Consciente de cette évolution, la FSEA entend inciter en particulier les employeurs à prendre des mesures pour assurer la formation continue de leur personnel en situation de travail.
Communiqué de presse

Des outils numériques destinés aux prestataires de formation

Le projet "DigiMaths" de la FSEA se concentre sur l’utilisation, au sens large, des technologies numériques dans l’enseignement des compétences de base en numératie pour les adultes. Grâce à ces outils, les formateurs peuvent concevoir un enseignement plus efficace, individualisé et axé sur les besoins. Les outils numériques et en ligne sont de plus en plus utilisés dans l’enseignement des mathématiques courantes. Quant au projet "Managing Money", il a pour objectif de soutenir les prestataires de formation continue en matière de compétences financières et de combattre ainsi le problème de l’endettement.

OCDE: nouveaux résultats de l'Evaluation des compétences des adultes

Alors que des millions d’individus sont sans emploi, de nombreux employeurs se plaignent de ne pas trouver de travailleurs qualifiés. L’adéquation entre l’offre et la demande de compétences est l’une des problématiques auxquelles les gouvernements doivent faire face. Lancée par l’OCDE, l’Evaluation des compétences des adultes répond à ce besoin. Elle informe sur les compétences des adultes en littératie, en numératie et en résolution de problèmes, ainsi que sur l’utilisation de ces compétences dans le cadre professionnel et tout au long de la vie. Les adultes hautement qualifiés trouvent en général plus facilement un emploi et perçoivent un salaire plus élevé que leurs homologues moins compétents.

Formation générale et hautes écoles

CDIP: faut-il rendre l'informatique obligatoire au gymnase?

L’informatique est enseignée dans les gymnases sous forme d’option complémentaire. La CDIP souhaite rendre cette discipline obligatoire et a élaboré un plan d’études cadre pour cet enseignement. La discipline ne visera pas le développement de compétences d’utilisateur, mais l’acquisition de larges connaissances de base en informatique: programmation, aspects techniques des réseaux, communication numérique liée à la sécurité, implications de la société de l’information. Le plan d’études cadre a été soumis en procédure d’audition: en cas d’accueil positif, l’étape suivante consistera à réviser le règlement suisse de reconnaissance de la maturité. La décision de la CDIP est attendue en octobre 2017.
Communiqué de presse

OFS: l'accès à la fonction de cadre parmi les diplômés des hautes écoles

Cinq ans après la fin des études, 40% des titulaires d’un bachelor HES ou d’un master HEU occupent un poste à responsabilités. Le taux de cadres est de 60% parmi les titulaires d’un doctorat qui exercent un emploi en dehors du marché du travail académique. C’est ce qui ressort d’une nouvelle publication de l’OFS qui analyse les différents facteurs (sociodémographiques, professionnels ainsi que ceux liés au marché de l’emploi) pouvant influencer la progression des diplômés dans la hiérarchie.

Admission aux études de médecine: plus de responsabilités pour swissuniversities

La gouvernance de la procédure d’admission aux études de médecine a été réorganisée. En 2017, swissuniversities assumera davantage de responsabilités dans la mise en œuvre opérationnelle de la procédure d’admission et sera coresponsable de l’exécution du test d’aptitudes. Les inscriptions aux études de médecine (humaine, dentaire et vétérinaire) ou de chiropraxie pour le semestre d’automne 2017 doivent être effectuées auprès de swissuniversities d’ici au 15 février 2017.
Communiqué de presse

swissuniversities lance un blog sur les accords internationaux

AdValue, le nouveau blog trilingue de swissuniversities, est en ligne. Il vise notamment à démontrer l’importance des accords internationaux pour la formation et la recherche dans les hautes écoles. Ces dernières sont encouragées à proposer, de concert avec AdValue, leurs contributions: success-stories, entretiens avec des recteurs, portraits, manifestations ou encore rapports succincts. Ces contributions paraîtront aussi bien sur les pages des hautes écoles que sur celles de www.advalue-switzerland.ch.

L'UNES demande un meilleur accès à l'université pour les réfugiés

L’Union des étudiants de Suisse (UNES) veut améliorer l’accès aux hautes écoles pour les réfugiés. Dans sa prise de position, elle demande que des bilans de compétences exhaustifs soient établis le plus tôt possible, afin d’orienter rapidement et de manière adéquate les réfugiés qui ont dû interrompre leurs études. Elle revendique aussi des cours de langue adaptés et la réintroduction de cours préparatoires abordables pour l’examen d’équivalence de la maturité ECUS. Le projet "Perspectives – études" de l’UNES soutient les projets d’intégration des universités par la création d’une plateforme d’information et de conseil, ainsi que la mise en place de mentorats dans les universités.

TI: un master en médecine humaine dès 2020

L’Université de la Suisse italienne (USI) proposera dès 2020 un master en médecine humaine offrant une formation clinique de trois ans. Cette initiative permettra d’augmenter le nombre de médecins formés chaque année en Suisse. Cet automne, l’USI enregistrera les premières inscriptions pour le bachelor, qui s’effectuera dans les universités partenaires de Bâle et de Zurich, ainsi qu’à l’EPFZ.

Orientation

AG: changements à la tête des services d'orientation

Des changements sont prévus à la tête des services d’orientation du canton d’Argovie (ask!): la fonction de directeur à plein temps sera notamment supprimée à partir du 1er janvier 2018. A sa propre demande, le directeur sortant, Thomas Eichenberger, quittera l’organisation à la fin de l’année 2017 afin de réorienter sa carrière professionnelle. Durant 30 ans, Thomas Eichenberger a occupé plusieurs postes à responsabilités au sein de ask!

Allemagne: orientation professionnelle sur WhatsApp

Un nouvel instrument de l’Agence fédérale allemande pour l’emploi ambitionne d’établir un contact décontracté avec les jeunes de 12 ans et plus sur le thème du choix professionnel. What’sMeBot envoie huit questions aux jeunes sur WhatsApp puis, selon leurs réponses, les affecte à l’un des quatre champs professionnels suivants: artisanat et technique, arts et création, commerce et administration, santé et social. Selon un article du journal F.A.Z., des dizaines de milliers de personnes auraient chaque jour recours à cette prestation. Celle-ci sert d’impulsion et de base à une consultation standard ultérieure.

Marché du travail

Plateformes en ligne: mon métier a-t-il des perspectives d'avenir?

La plateforme job-trends.ch (en allemand) a été lancée fin 2016. Ce site n’est pas un moteur de recherche d’emploi, mais il donne des informations sur de nombreux métiers au sens de la classification internationale type des professions (CITP). Les métiers y sont décrits selon les quatre critères suivants: degré de routine, risque de délocalisation ("risque offshore"), niveau d’exigences et numérisation. Des cartes montrent par ailleurs la répartition régionale des secteurs d’activité. Elles sont établies sur la base des offres d’emploi publiées sur jobagent.ch. En Allemagne, Job-Futuromat offre un service similaire.

OFS: deux personnes sur trois sont actives

En Suisse, 66% de la population est active. Au sens du Bureau international du travail, les personnes actives sont celles qui sont occupées et les chômeurs. Ensemble, ils forment la population qui offre ses services sur le marché du travail. Le taux d’activité varie selon les cantons: avec 70%, Zurich, Lucerne et Nidwald font la course en tête, alors qu’au Tessin, seuls 57% de la population sont actifs. Le taux de chômage oscille entre 1% (Uri) et 12% (Genève). Ces chiffres sont tirés de la dernière enquête de l’OFS "Population résidante permanente de 15 ans et plus, selon le statut sur le marché du travail et le canton". Elle montre notamment que 12% des actifs travaillent à moins de 50%.

AG: votation sur l'initiative liée au travail et à la formation continue

Le 12 février 2017, les Argoviens se prononceront sur l’initiative liée au travail et à la formation continue. Pour prévenir le chômage et encourager l’insertion professionnelle, l’initiative réclame une loi cantonale d’aide aux chômeurs via des formations continues ciblées. Pour le Conseil d’Etat argovien, les objectifs de l’initiative méritent d’être soutenus, mais la mise en œuvre de cette dernière poserait des problèmes pratiques. En effet, selon une estimation approximative, les coûts de cette nouvelle loi se monteraient à 46 millions de francs par année.

NE: rencontre entre candidats à l'emploi et recruteurs au "Café Pro"

Mettre en contact direct des employeurs et des candidats à l’emploi dans une ambiance conviviale, autour d’un café, c’est ce que propose "Café Pro", un nouveau projet de recrutement lancé par l’association HR Neuchâtel, en partenariat avec le Service de l’emploi. Le premier "Café Pro" se déroulera le 22 février 2017 à La Chaux-de-Fonds. Les candidats pourront circuler d’un recruteur à l’autre comme dans un salon de l’emploi, leur soumettre leur C. V., échanger et développer leur réseau. Les inscriptions pour les personnes en recherche d’emploi sont ouvertes jusqu’au 20 février.

Intégration professionnelle

Incapacité de travail: les experts médicaux sont souvent divisés

Des expertises médicales indépendantes sont souvent utilisées pour évaluer le droit à l’indemnité d’invalidité. Mais en ce qui concerne l’incapacité de travail, il n’est pas rare que les avis des médecins divergent au sujet d’un même patient. Des procédures normalisées peuvent y remédier, comme le montre un article (en allemand) portant sur une recherche menée à l’Université et à l’Hôpital universitaire de Bâle. Une équipe de chercheurs développe et teste actuellement une nouvelle méthode: l’expertise fonctionnelle.

Recrutement informatisé: qu'est-ce que l'ordinateur retient de ma candidature?

De plus en plus d’entreprises délèguent le premier examen des candidatures à des programmes informatiques. Ainsi, chez IBM, les candidatures doivent parvenir exclusivement en ligne. Sur un blog et dans son dernier numéro (en allemand), le magazine Context de la Société suisse des employés de commerce aborde ce thème. D’après Jörg Buckmann, consultant spécialisé en gestion du personnel, "le recrutement informatisé induit une discrimination massive, en particulier selon l’âge et le sexe. On peut donc comprendre que certains postulants aient des craintes en matière d’égalité de traitement; toutefois, la procédure manuelle n’est pas plus juste pour autant."

Migration: poursuite des programmes d'intégration cantonaux

Les programmes d’intégration cantonaux (PIC) visant à encourager l’intégration professionnelle et linguistique des migrants seront poursuivis pour la période 2018-2021. Ces deux dernières années, la Confédération et les cantons ont investi 175 millions de francs dans les PIC. Ce montant, qui comprend les forfaits d’intégration pour les réfugiés, a par exemple permis d’étoffer les cours de langue. Dès 2018, la Confédération versera chaque année une contribution de 32,4 millions de francs aux cantons, à condition que ceux-ci participent dans les mêmes proportions. A ces subventions s’ajoute le forfait d’intégration. Il est prévu d’élargir les offres de qualification professionnelle destinées aux réfugiés et aux personnes admises à titre provisoire de manière à renforcer leur employabilité.
Communiqué de presse

Insertion professionnelle: la CSIAS demande une initiative de la part des pouvoirs publics et de l'économie

La CSIAS craint que les mesures d'insertion ne suffisent pas face à l'augmentation du nombre de réfugiés et de personnes admises à titre provisoire. Les coûts d'aide sociale pourraient ainsi connaître une hausse fulgurante. Pour éviter cela, la CSIAS a élaboré un programme avec dix mesures. Il s'agit de mettre à disposition aussi rapidement que possible 5000 places supplémentaires dans des programmes de travail. Le processus d'insertion doit également être accompagné d'un job coaching individuel. La Confédération et les cantons doivent aussi veiller à ce que l'insertion professionnelle soit encouragée au moyen d'incitations efficaces, telles que les allocations d'initiation au travail ou les systèmes de salaire partiel.

JU: réduction de l'aide sociale

A partir du 1er mars 2017, le canton du Jura réduira les montants de l’aide sociale, en les adaptant aux recommandations de la CSIAS. Parmi les mesures de restriction, le forfait pour l’entretien sera réduit de 20% pour les jeunes adultes de moins de 25 ans qui ne sont ni en formation ni au bénéfice d’une rente entière d’invalidité et qui n’ont pas d’enfant à charge. Parallèlement, le Gouvernement souhaite renforcer l’encadrement et développer de nouveaux projets d’insertion. Le Service de l’action sociale doit soumettre des propositions d’ici à l’été 2017.
Communiqué de presse

VD: nouvelles vidéos pour expliquer certaines mesures d'aide à l'emploi

Le Service vaudois de l’emploi (SDE) a créé trois vidéos d’information portant sur le stage d’essai, l’allocation d’initiation au travail et l’emploi en gain intermédiaire. Elles expliquent de manière simple en quoi consistent ces mesures et présentent leurs avantages pour l’employeur et l’employé. Ces vidéos sont accessibles sur le site Internet du SDE.

VS: satisfaction des bénéficiaires d'indemnités de chômage

Une enquête menée en 2015 par la caisse valaisanne de chômage montre une progression du degré de satisfaction des bénéficiaires par rapport à l’enquête de 2011. Les points où le 90% de satisfaction n’est pas atteint (compréhension des besoins spécifiques, qualité et clarté des informations, clarté des décisions, convivialité des locaux, discrétion des entretiens) feront l’objet d’une réflexion. Les suggestions des bénéficiaires ayant participé à l’enquête de satisfaction seront également examinées.

Divers

ZH: les outils du préposé à la protection des données

Le préposé zurichois à la protection des données a développé de nouveaux outils pour aider les individus à mieux protéger leur sphère privée: un test de vérification des mots de passe (en allemand, en français, en italien et en anglais), une application et des vidéos YouTube. Divers guides ont également été élaborés à l’intention notamment des écoles primaires, des hautes écoles et des institutions du domaine social.
Communiqué de presse