Newsletter du 13.02.2019

Nouvelles actuelles du 13.02.2019

Formation professionnelle initiale

Mise en garde contre les faux diplômes

Aujourd’hui, grâce à Internet, presque n’importe qui peut postuler pour un emploi en présentant un faux certificat. Les sites Web étrangers qui proposent de tels modèles sont rarement inquiétés par la justice. Il faut savoir que les certificats établis sur les documents fournis par le CSFO (CFC, AFP et MP) sont imprimés sur papier avec un filigrane spécial. Le CSFO dispose d’un droit exclusif d’utiliser ce filigrane dans le monde entier. Par ailleurs, seules les autorités cantonales peuvent passer commande et la livraison est assurée moyennant un certain nombre de restrictions.

OFS: scénarios 2018-2027 pour le degré secondaire II

D’après les nouveaux scénarios de l’OFS pour le système de formation, le nombre d’élèves de 1re année en formation professionnelle devrait se stabiliser en 2019, puis remonter en 2020 pour le restant de la décennie à venir (+11% jusqu’en 2027). Quant au nombre de CFC et d’AFP (68'900 en 2017), il diminuerait de 3% jusqu’en 2022, puis regagnerait 6% d’ici 2027 (70'700 titres). Le nombre des certificats de maturité professionnelle (14'300 en 2017) serait stable jusqu’en 2024, puis gagnerait 4% jusqu’en 2027.

Projet "Employés de commerce 2022" dans la branche administration publique

Dans sa brochure annuelle d’information (édition 2018/2019), la branche Administration publique présente notamment le projet "Employés de commerce 2022" et dresse un bilan intermédiaire de l’optimisation de la procédure de qualification, qui prévoit des examens finaux électroniques. La brochure comprend également un entretien avec Silvia Steiner, conseillère d’Etat du canton de Zurich et présidente de la CDIP.

SSE: lancement du Masterplan formation professionnelle 2030

Le comité central de la Société suisse des entrepreneurs (SSE) a approuvé le lancement du Masterplan formation professionnelle 2030. Le projet a officiellement démarré. Il a pour objectif de moderniser la formation professionnelle dans le domaine de la construction, afin que la branche dispose à l’avenir d’un nombre suffisant de collaborateurs qualifiés. Pour cela, la SSE est appelée à fournir des spécialistes bien formés à tous les échelons et à concevoir des cours de formation initiale et continue pour tous les degrés de fonction et toutes les catégories d’âge.

Boulangerie-pâtisserie: examens pratiques en prison

Boulanger-pâtissier et chef expert, Joël Mérigonde se rend depuis 2017 à l’établissement d’exécution des peines de La Brenaz à Puplinge (GE) pour y faire passer aux détenus des examens pratiques dans le domaine de la boulangerie-pâtisserie. Seize des 165 détenus préparent une AFP selon un système modulaire. Pour chaque module réussi, les candidats reçoivent une attestation officielle délivrée par l’Office cantonal de la formation professionnelle et dépourvue de toute mention pénitentiaire. Le travail de l’expert est à découvrir dans le magazine panissimo.

BE: la formation professionnelle comme voie d'intégration

L’édition 1/2019 de la Lettre sur la formation professionnelle du canton de Berne est consacrée à l’intégration professionnelle des jeunes. Elle comprend des contributions sur les solutions transitoires, le préapprentissage d’intégration, le défi social que représente la formation d’apprentis issus d’autres cultures et l’encadrement individuel spécialisé. Egalement publiée par le canton de Berne, la revue Education (édition 5/2018) brosse le portrait d’un Erythréen âgé de 24 ans, l’un des premiers réfugiés à accomplir un préapprentissage d’intégration (article en allemand, pp. 39-40).

Allemagne: portail pour se préparer au monde du travail numérique

En Allemagne, les Editions Westermann ont développé un portail d’apprentissage et d’examen, baptisé GEORG, qui donne aux apprentis la possibilité d’acquérir des compétences pour le monde du travail numérique. Favorisant l’auto-formation, le portail permet un apprentissage adaptatif et interactif. Les contenus de formation sont régulièrement complétés pour différentes professions.

Cedefop: indice européen des compétences

Elaboré par le Centre européen pour le développement de la formation professionnelle (Cedefop), l’indice européen des compétences (ESI) est un outil qui permet, pour la première fois, de comprendre et d’analyser les performances des systèmes de compétences, tant au sein des Etats membres de l’UE qu’entre eux. L’indice repose sur des indicateurs qui se sont révélés pertinents à ce titre, par exemple dans le cadre des enquêtes PISA. L’ESI résume en une seule mesure la réalité complexe de la performance d’un pays dans tous les domaines.

Formation professionnelle supérieure et continue

OFS: rapport sur l'évolution démographique et la formation

Le Conseil fédéral a approuvé le rapport relatif aux conséquences de l’évolution démographique sur le domaine de la formation. Globalement, on assistera à une augmentation de 500'000 personnes pour le niveau tertiaire d’ici à 2037, alors que les autres niveaux de formation resteront stables; cette évolution coïncide avec la demande de qualifications sur le marché du travail. Par domaine de formation également, l’offre concorde avec les besoins du marché du travail en termes de main-d’œuvre qualifiée.
Communiqué de presse

Règlements en consultation

Les associations professionnelles compétentes ont déposé au SEFRI les projets de règlements concernant les examens professionnels supérieurs de chef-fe de marketing diplômé-e, de chef-fe de vente diplômé-e (orientations: direction des ventes ou key account management), ainsi que d’expert-e diplômé-e en assurances sociales. A cela s’ajoute le projet de modification de règlement concernant l’examen professionnel d’accompagnateur-trice en montagne avec brevet fédéral.
Feuille fédérale du 5 février et du 12 février 2019

ODEC: analyse de l'enquête de l'OFS

Sur la base de l’enquête de l’OFS relative à la formation professionnelle supérieure, l’ODEC a résumé les données les plus intéressantes concernant les diplômés ES:
- âge moyen: 28 ans (parfois avec de grands écarts selon les domaines);
- contexte migratoire: 24% (moyenne de la population suisse: 38%);
- réussite aux examens: 95% (à titre de comparaison: brevet fédéral: 77%; diplôme fédéral: 72%);
- répartition linguistique: 82% allemand, 14% français, 4% italien.
Le résumé de l’ODEC donne en outre des indications sur les principaux domaines ES choisis, la formation à temps partiel, le temps moyen d’études par semaine ou encore le niveau de formation des parents.

L'USS réclame une formation initiale et continue pour tous

L’Union syndicale suisse (USS) a analysé la situation de la formation professionnelle. La proportion de personnes ayant reçu une formation de base au niveau secondaire II est encore insuffisante. Il convient de réduire les inégalités – en particulier les obstacles financiers – et d’étendre les mesures de soutien aux personnes touchées. L’analyse couvre les groupes suivants: 
- adultes sans qualification professionnelle;
- personnes issues de l’immigration;
- femmes.
Analyse et revendications

Formation générale et hautes écoles

Hautes écoles suisses difficiles d'accès pour les étudiants réfugiés

L’accès aux études pour les requérants d’asile varie considérablement d’un canton à l’autre. C’est ce que révèle une étude du Pôle national de recherche "On the move". Les résultats sont résumés dans une brochure grand public. L’étude identifie trois obstacles principaux qui rendent les hautes écoles suisses difficilement accessibles pour les étudiants réfugiés: la reconnaissance de leurs prestations et diplômes antérieurs, le financement des études et la rareté des cours de langues adaptés et abordables. Selon les auteurs, compte tenu du besoin en main-d’œuvre hautement qualifiée, il serait judicieux de former les réfugiés qui en ont le potentiel, qui résident déjà dans le pays et qui y resteront vraisemblablement.
Communiqué de presse

FR: master en médecine humaine

A partir du semestre d’automne 2019, l’Université de Fribourg (UNIFR) proposera un master en médecine humaine. Les domaines de la médecine générale et de famille, le développement d’un comportement professionnel et l’enseignement d’une médecine centrée sur les besoins et la proximité avec la population feront partie du programme d’études. Le cursus durera trois ans. Le nombre de places est limité à 40 étudiants et étudiantes. En principe, les diplômés bachelor de l’UNIFR sont prioritaires.

GE: CAS Bonheur dans les organisations

En février 2019, la Haute école de gestion de Genève lance le CAS Bonheur dans les organisations, premier de ce type en Suisse. La formation s’adresse aux managers, aux cadres, aux responsables RH et aux spécialistes en développement personnel qui souhaitent mener une réflexion autour du bien-être et du bonheur au travail ou dans leur organisation. Ce CAS doit permettre aux participants de s’engager dans un processus de transformation fondé sur le concept du bonheur national brut et expérimenté tant au niveau personnel que professionnel et organisationnel.
Davantage d’informations

Orientation

CSFO: programme d'édition 2019 en orientation

Le programme d’édition 2019 du CSFO dans le domaine de l’orientation professionnelle, universitaire et de carrière est disponible en ligne. En plus des dépliants d’information sur les professions, des films "Coup d’œil sur…" et "Zoom sur les métiers", ainsi que de la brochure "Fenêtre ouverte sur les professions", deux nouveaux cahiers "Carrières: formations et parcours professionnels" sont prévus. L’un portera sur le secteur du marketing, de la publicité et des relations publiques, l’autre sur la nature.

Modèle de représentation des parcours de vie

Un nouveau modèle théorique permet de représenter et d’analyser de manière synthétique et systématique les parcours de vie. Le modèle se présente sous forme de cube, dont les axes correspondent au temps, aux domaines de vie et aux niveaux d’analyse. C’est dans ces trois dimensions que se déroulent les processus développementaux, comportementaux et sociétaux qui créent ensemble le parcours de vie. Ce "cube du parcours de vie" est décrit dans un article (en anglais).
Davantage d’informations

Un logiciel de recrutement qui écoute les candidats

Des logiciels de recrutement comme HireVue analysent le comportement non verbal des candidats filmés. Or, s’agissant d’entretiens d’embauche, il faudrait aussi pouvoir prendre en compte ce qui se dit. L’Institut de psychologie du travail et des organisations de l’Université de Neuchâtel est en train de développer un logiciel qui sera capable de reconnaître les paroles prononcées, de les retranscrire et d’en analyser le contenu. Baptisé Jean-Marc, le système ne devra pas seulement aider les recruteurs, mais aussi fournir des conseils aux candidats pour améliorer leur performance lors d’un entretien.
Davantage d’informations: UniNEws (pp. 12-13) et émission RTS

Zoom sur le métier de youtubeur

Animer une chaîne sur YouTube, c’est devenu un vrai métier: de plus en plus de youtubeurs, surtout des jeunes, arrivent à en vivre. Comme Léo Grasset, biologiste français âgé de 29 ans qui anime la chaîne de vulgarisation scientifique DirtyBiology. Lancée en 2014, cette dernière compte plus de 700'000 abonnés. Dans un portrait publié sur le site Web du mensuel français L’Etudiant, Léo Grasset explique que l’activité de youtubeur est enrichissante et variée, mais aussi prenante et précaire.

Réseau de recherche sur le stress

Afin de promouvoir la recherche sur le stress en Suisse, des scientifiques de l’EPFL et de l’Université de Bâle ont fondé stressnetwork.ch. Ce réseau regroupe plus de 30 chercheurs d’universités suisses travaillant sur différents aspects de cette problématique. Une série d’actions est également prévue pour informer l’opinion publique des principales évolutions en la matière.

Marché du travail

Obligation d'annonce des postes vacants: un quart des entreprises se disent entravées

Quelque 24% des entreprises suisses se voient restreintes au niveau du recrutement par l’obligation d’annonce des postes vacants; près de 40% sont même fortement touchées par ces restrictions ou par la surcharge administrative générée. C’est ce qui ressort d’une enquête menée auprès de 650 directeurs et responsables du personnel, pour le compte de swissstaffing et de l’Union suisse des arts et métiers (USAM). La Suisse romande est particulièrement concernée: 72% des entreprises genevoises et 60% des vaudoises se disent fortement affectées par cette obligation. D’après swissstaffing et l’USAM, le délai d’attente est problématique pour les secteurs nécessitant un recrutement rapide, et la qualité des candidatures proposées est souvent insuffisante. C’est pourquoi ces deux associations s’opposent, en l’état, à l’extension de la mesure aux métiers avec un taux de chômage de plus de 5%, au lieu de 8% (changement prévu pour 2020).

OFS: les inégalités salariales entre femmes et hommes persistent

En 2016, les femmes gagnaient en moyenne 19,6% de moins que leurs collègues masculins dans le secteur privé (contre 21,3% en 2012 et 19,5% en 2014). Près de deux tiers (62,7%) des postes rémunérés à moins de 4000 francs bruts par mois pour un plein temps étaient occupés par des femmes. Selon l’OFS, une partie des différences salariales entre les sexes s’explique par des facteurs structurels liés au profil de la personne (niveau de formation, âge, nombre d’années de service), à la fonction exercée et au domaine d’activité. En revanche, 42,9% des différences restent inexpliquées, soit 657 francs par mois en moyenne. Le secteur public fait un peu mieux: ici, l’écart salarial était de 16,7% pour 2016, et la part inexpliquée de 34,8%, soit 522 francs par mois.

Pourquoi les indépendants échouent-ils si souvent?

Une étude (en allemand) de la société de conseil Vermögenszentrum (VZ) s’est penchée sur les raisons d’échec des jeunes entreprises. Elle en identifie trois: un niveau de stress élevé, un salaire modeste et la responsabilité personnelle. Les entreprises individuelles sont les principales concernées (il s’agit de la forme juridique la plus courante en Suisse). "Beaucoup de créateurs d’entreprises sont trop optimistes en ce qui concerne l’acquisition de clients", précise Simon Tellenbach, directeur de VZ.

Entretien avec Felix Wolffers, coprésident de la CSIAS

Dans trois mois, Felix Wolffers, coprésident de la CSIAS, quittera ses fonctions. Dans un entretien (en allemand) accordé à l’hebdomadaire Die Zeit, il prend encore une fois résolument position sur le discours actuel relatif à l’aide sociale. "La discussion est dépourvue de bases factuelles", déplore-t-il. Les coupes de 30% dans l’aide sociale demandées par plusieurs cantons sont une "honte". Felix Wolffers y voit un échec politique, surtout au niveau des partis du centre, et réclame une participation financière accrue de la Confédération, cela afin de soulager les communes.

VS: Cafés Emploi pour les femmes

A partir du 13 mars 2019, l’Office cantonal valaisan de l’égalité et de la famille proposera des Cafés Emploi. L’objectif de ces rencontres mensuelles est de fournir aux femmes des outils pour leur développement professionnel: renforcer leur confiance en soi, valoriser les compétences acquises, maîtriser les règles du jeu du monde du travail, consolider leur réseau, créer leur entreprise ou encore concilier vie privée et vie professionnelle. Les Cafés Emploi seront animés par des coaches de Pacte, fondation lausannoise qui a créé la formule en 2009. Depuis, 900 femmes y ont déjà participé en Suisse romande.
Communiqué de presse

OIT: une vision pour l'avenir du travail

L’Organisation internationale du travail (OIT) célébrera son centenaire tout au long de l’année 2019. Un site Web anniversaire permet de découvrir l’histoire et la mission de l’agence ainsi que les événements organisés pour l’occasion. Le 22 janvier 2019, l’OIT a lancé les célébrations à Genève, en présentant un rapport sur l’avenir du travail. Face aux défis technologiques, climatiques et démographiques, ce rapport propose une vision centrée sur l’humain, qui favorise l’accès au travail décent. Dans cet objectif, il recommande par exemple une garantie liée aux conditions de travail, une protection sociale ou un droit à l’apprentissage tout au long de la vie. Dans un article paru au sein de la Tribune de Genève, on reproche au rapport de l’OIT d’oublier une bonne moitié des travailleurs dans le monde, en traitant seulement du travail salarié, sans tenir compte du travail indépendant, informel et domestique.
Communiqué de presse

RTS: émission "Travail, la révolution"

L’émission "Géopolitis" de la RTS s’est penchée sur les bouleversements qui s’annoncent pour le monde du travail, par exemple au niveau technologique. L’émission propose notamment un reportage sur une expérience pilote de revenu de base universel au Kenya, ainsi qu’un entretien avec Guy Ryder, directeur général de l’Organisation internationale du travail (OIT). Pour Guy Ryder, l’idée d’un revenu universel représente un "abandon du travail" et reviendrait à admettre qu’on n’arrive plus à assurer un revenu décent à tout le monde. Il ajoute: "Le travail a une valeur en soi: une valeur sociale, mais aussi une valeur qui touche au développement de nos capacités."

Insertion professionnelle

Mémoire de master: insertion professionnelle des chômeurs de plus de 50 ans

Dans son mémoire de master, Adile Gachoud (Université de Lausanne) s’est penchée sur l’insertion professionnelle des chômeurs de plus de 50 ans. Elle met en évidence les difficultés rencontrées par ces personnes lors de la recherche d’un emploi. Ces dernières doivent notamment faire face aux préjugés négatifs des employeurs potentiels concernant leur âge. L’auteure formule des recommandations en termes de politiques publiques ainsi que des pistes d’action pour les employeurs et les demandeurs d’emploi seniors.

Revue REISO: licenciement et embauche des travailleurs seniors

Dans un article paru au sein de la revue REISO, René Knüsel, politologue à l’Université de Lausanne, aborde cinq aspects cruciaux de la situation complexe des travailleurs de plus de 50 ans: l’absence de législation pour les protéger contre le licenciement et surtout le chômage de longue durée; l’attitude ambivalente du patronat à leur égard; les dispositifs de sélection et d’embauche qui les désavantagent; l’image négative qu’ils ont d’eux-mêmes. L’auteur propose trois pistes d’action qui misent sur la reconnaissance et la prise en charge de la problématique par la politique, les autorités et les entreprises.

Thèse: répercussions des réformes de l'AI sur l'insertion des assurés

Au cours de ces quinze dernières années, l’AI a divisé par deux le taux de nouvelles rentes. Ainsi, l’assurance entend encourager l’insertion dans le monde du travail et éviter un transfert des coûts vers l’aide sociale. Dans sa thèse de doctorat, Fabienne Rotzetter étudie, au moyen d’interviews, les répercussions de cette pratique plus restrictive sur les personnes concernées. La chercheuse soulève des éléments qui indiquent qu’une rente peut justement aider à stabiliser l’état de santé et à améliorer la capacité de gain de ces personnes. Elle résume sa thèse dans la revue ZESO, publiée en allemand par la CSIAS.
Résumé en français (pp. 6-7)

ZH: premier bilan concernant l'insertion socioprofessionnelle des bénéficiaires de l'aide sociale

La nouvelle stratégie d’insertion socioprofessionnelle pour les bénéficiaires de l’aide sociale de la ville de Zurich (cf. article en allemand paru dans l’édition 6/2017 de la revue PANORAMA) a été mise en œuvre il y a six mois. Le premier bilan est positif: quoique facultative, la participation aux programmes d’occupation reste élevée; les travailleurs sociaux apprécient aussi l’utilisation plus ciblée des ressources ainsi que le renforcement des activités de conseil et du travail de motivation. Toutefois, en raison de leur niveau de qualification et de leur parcours professionnel, environ deux tiers des bénéficiaires de l’aide sociale restent éloignés du marché du travail. Pour ces derniers, l’intégration sociale passe actuellement par des emplois à salaire partiel ou par du bénévolat. Cette nouvelle stratégie se fonde sur un changement de paradigme qui, au lieu de sanctionner, veut qualifier et motiver les personnes concernées. Il est toutefois encore trop tôt pour en analyser les effets.

Divers

educa.ch: protection des données et rapport "Trends Shaping Education"

Dans le premier numéro 2019 de sa newsletter, educa.ch annonce la mise en ligne d’un dossier sur la protection des données, qui regroupe les bases juridiques ainsi que les liens et guides utiles dans l’enseignement. Un lien vers le site de la Fédération des services d’identités permet d’avoir toutes les informations relatives au projet FIDES. Il donne en particulier des exemples d’application de l’identité numérique. Dans cette newsletter, on trouve aussi un lien vers le rapport "Trends Shaping Education" de l’OCDE, qui examine les principales tendances économiques, sociales et technologiques ayant un effet sur l’avenir de l’éducation.