Newsletter du 06.12.2017

Nouvelles actuelles du 06.12.2017

Formation professionnelle initiale

Opérateur-trice en informatique CFC: ordonnance édictée

Le SEFRI a édicté l’ordonnance révisée sur la formation professionnelle initiale d’opérateur-trice en informatique CFC. Elle entrera en vigueur le 1er janvier 2018 et remplace celle du 14 septembre 2010 sur la formation d’aide en informatique AFP. Une version imprimée pourra être commandée dans quelques semaines auprès de l’OFCL. La version électronique sera disponible sur le site Internet du SEFRI. Quant au plan de formation révisé, il pourra être consulté dans le courant du mois de décembre 2017 sur le site Internet d’ICT-Formation professionnelle Suisse et dans la liste des professions du SEFRI.

Acousticien-ne en systèmes auditifs CFC: modification du plan de formation

La nécessité de corriger l’objectif évaluateur CI 1.2.3 s’est imposée au cours de la première année de la formation d’acousticien-ne en systèmes auditifs CFC. La modification du plan de formation a été approuvée le 21 novembre 2017 et entre en vigueur immédiatement pour toutes les personnes en formation. Le plan de formation modifié pourra être consulté en décembre 2017 sur le site Internet de l’Association pour la formation dans le domaine des systèmes auditifs et sous la liste des professions du SEFRI.

OFS: personnes en formation 2017

Dans sa publication "Personnes en formation" (édition 2017), l’OFS indique que, pour l’année scolaire 2015/2016, près de 365'000 élèves fréquentaient une filière du degré secondaire II: 62,5% d’entre eux suivaient une formation professionnelle initiale, dont 42% de femmes. En outre, 94% des élèves suivaient un programme menant au CFC et le reste avait opté pour une formation de type AFP. Durant cette période, le modèle dual englobait 90% des élèves, alors que les 10% restants suivaient une formation en école à plein temps. Les trois domaines de formation les plus représentés étaient le commerce et l’administration (19%), la vente en gros et au détail (12%), ainsi que la construction et le génie civil (8%).

OFS: dépenses publiques d'éducation 2015

En 2015, la Confédération, les cantons et les communes ont investi 36,7 milliards de francs dans l’enseignement. Cela correspondait à 17,2% des dépenses publiques totales et à 5,6% du PIB. La part de la formation professionnelle initiale représentait 9,6% de la somme investie par toutes les collectivités publiques. Ces chiffres sont tirés de l’OFS.

Compétences numériques en formation professionnelle initiale

Le Département d’informatique de la Haute école de Lucerne a répertorié les compétences numériques requises pour quelque 290 profils et les met à la disposition du monde de la formation professionnelle via la plateforme interactive berufsbildungdigital.ch. La plateforme offre en outre la possibilité d’informer et d’échanger sur la numérisation de la formation professionnelle.

Numérisation, formation professionnelle et emplois

A l’occasion de la première Journée suisse du numérique, la question de la définition de la politique éducative numérique et des défis à relever pour la formation professionnelle duale s’est notamment posée. Certains arguments mettent également en avant la création de nouveaux emplois. Les deux articles ci-après, publiés par Avenir Suisse, fournissent de plus amples informations. Le premier se focalise sur l’apport de la numérisation dans la création de nouveaux emplois et le second sur les adaptations dans la formation professionnelle initiale:
- Trois bonnes raisons pour l’optimisme technologique
- Anpassungen braucht es auch in der Lehre

Rencontre de l'IFFP sur le thème de la diversité: documentation

Le 16 novembre 2017, l’IFFP a organisé à Fribourg une journée régionale d’échange et de réflexion sur le thème "Diversité des pratiques, diversité des normes". Les participants ont abordé les questions liées au soutien et à l’accompagnement des apprentis AFP qui ont besoin d’un appui pédagogique ou psychosocial pour réussir leur formation professionnelle initiale. La documentation (programme, présentations et vidéo) est disponible en ligne.

Journal suisse des entrepreneurs: formation professionnelle dans la construction

L’édition 12/2017 du Journal suisse des entrepreneurs (en allemand) contient plusieurs articles sur la formation professionnelle: hommage à trois formateurs exemplaires; enseignement dispensé aux apprentis maçons à l’Ecole professionnelle de Zoug; portraits de deux participants aux WorldSkills (tailleuse de pierre et maçon); journée "Osez tous les métiers" sur un chantier; reportage sur la manière dont deux entrepreneuses se sont distinguées à l’occasion des examens professionnels supérieurs.

Brèves d'octobre 2017 de la CFFP

Dans leur séance du 26 octobre 2017, les membres de la Commission fédérale de la formation professionnelle (CFFP) ont notamment discuté de la ligne stratégique visant la transmission de "compétences adéquates" et des fonds alloués à la formation des migrants dans le cadre de l’Agenda Intégration convenu entre la Confédération et les cantons.

Allemagne: deux distinctions pour la recherche en formation professionnelle

Tous les deux ans, le Prix Friedrich-Edding distingue les auteurs d’éminentes thèses consacrées à la formation professionnelle. Cette année, deux chercheuses ont été récompensées: Nadine Bernhard et Viola Deutscher. La première examine l’influence des processus de formation européens sur la perméabilité entre les formations professionnelle et universitaire et réfléchit aux inégalités sociales qui découlent des deux systèmes de formation. La seconde étudie les compétences dont les employés de commerce ont besoin et la manière dont ils les développent pendant leur formation.

Europe: changement de rôle de la formation professionnelle

Le Cedefop publie la première partie d’une étude qui doit analyser le changement de rôle et de nature de la formation professionnelle. Cette première publication (en anglais) s’intéresse au concept de la formation professionnelle: comment cette dernière est-elle définie au niveau national? Cette définition a-t-elle évolué entre 1995 et 2015? Les publications à venir traiteront de thèmes tels que les facteurs extérieurs influençant la formation, le rôle de la formation professionnelle aux niveaux secondaire II et tertiaire, la formation professionnelle dans une perspective de formation tout au long de la vie ainsi que les voies alternatives concernant son développement.

Europe: la formation professionnelle dans l'opinion publique

Le Cedefop publie une enquête d’opinion publique (en anglais) sur la formation professionnelle. Plus de 35'000 Européens ont été interrogés sur l’image qu’ils avaient de la formation professionnelle dans leur pays. En Lituanie, en Suède et en Finlande, 91% des sondés connaissent la formation professionnelle, contre moins de 50% à Chypre ou à Malte. La formation professionnelle est souvent vue comme une voie de formation de second choix: en montrant qu’elle permet d’acquérir des compétences adéquates pour s’insérer durablement dans le marché du travail, son image se renforce.

Formation professionnelle supérieure et continue

Conférence d'automne du SEFRI: la formation professionnelle fait carrière(s)

Deux tiers des jeunes en Suisse entrent dans la vie active par le biais d’un apprentissage et posent ainsi les premiers jalons de leur carrière. A une époque où l’apprentissage dure toute la vie, les possibilités d’ascension professionnelle gagnent en importance. Dans un monde professionnel dynamique, toutes les voies de formation sont ouvertes aux professionnels. Les perspectives de carrière offertes par la formation professionnelle étaient au cœur de la conférence d’automne du SEFRI. La documentation relative à cette manifestation est disponible sous ce lien.

Ecoles supérieures: meilleur positionnement des offres

La version révisée de l’ordonnance concernant les conditions minimales de reconnaissance des filières de formation et des études postdiplômes des écoles supérieures (OCM ES) est entrée en vigueur le 1er novembre 2017. Le positionnement des offres de formation des ES au degré tertiaire gagne en clarté. En outre, le profil des offres est renforcé grâce à une orientation accrue vers le marché du travail. Ces informations sont extraites des News SEFRI de novembre 2017. Dans son bulletin de décembre 2017 (pp. 22-23), l’Association suisse des diplômés ES constate que le SEFRI a supprimé les huit domaines, alors que la majorité des participants à la consultation en souhaitaient le maintien. De plus, l’association demande que le terme "Ecole supérieure" soit inscrit dans la loi et protégé.

Règlement en consultation

Les associations professionnelles compétentes ont déposé au SEFRI le projet de modification du règlement concernant l’examen professionnel d’accompagnateur-trice social-e avec brevet fédéral.
Feuille fédérale du 5 décembre 2017

Formation des adultes: une qualification pour tous

La qualification des adultes apparaît comme une priorité pour améliorer l’employabilité et l’accès au marché du travail. Lors de la dernière journée spéciale de l’IFFP, les intervenants ont apporté un éclairage sur la manière d’intégrer les personnes sans qualification dans le système de formation. Les présentations et les discussions ont porté sur divers aspects: besoins des employeurs et mesures concrètes dans les domaines de la santé, du social et du facility management/intendance; mesures cantonales (exemple vaudois); revendications syndicales et offres de formation continue développées par Unia. Enfin, le directeur d’un centre de formation professionnelle de Vienne a présenté les solutions appliquées en Autriche.
Documentation

Allemagne: projets primés en lien avec l'industrie 4.0

En Allemagne, le concours lancé dans le cadre du Prix Hermann-Schmidt portait sur le thème de la formation initiale et continue pour le monde du travail numérisé. Le projet "Excellence Initiative Industrie 4.0" a reçu le premier prix. Au cours d’un travail interdisciplinaire, les élèves de deux écoles professionnelles ont réalisé les principes essentiels du processus de production d’une smart factory. Des prix spéciaux ont en outre été remis aux plateformes azubi:web et eE4home ainsi qu’à un projet de numérisation de la profession de géomètre.
Voir aussi les informations sur la conférence spécialisée relative à la formation professionnelle 4.0.

Formation générale et hautes écoles

OFS: rapport sur les conditions d'études et de vie dans les hautes écoles

Environ 26'000 étudiants et étudiantes des hautes écoles ont été interrogés au semestre de printemps 2016 sur leur situation sociale et économique. Menée par l’OFS, l’enquête fournit des données actuelles sur l’origine sociale des étudiants, le financement des études et les aides octroyées, l’activité rémunérée pendant le cursus, le budget-temps, le mode de logement, la santé, ainsi que la conciliation entre la vie familiale et les études. Le rapport donne également des informations concernant le passage du bachelor au master, le choix des études et la mobilité.

EPFL: formation en ligne pour un nouveau type de diplôme académique

L’école en ligne EPFL Extension School propose plusieurs programmes permettant aux apprenants de développer leurs compétences dans le domaine des nouvelles technologies et cela sans études préalables. Elle délivre un Certificate of Open Studies (COS), un nouveau type de diplôme académique. Chaque participant sera encadré et bénéficiera, une fois par semaine, d’un enseignement personnalisé par visioconférence avec un instructeur. Pour obtenir le COS, il faut accomplir avec succès tous les travaux du cours ainsi qu’un projet final. Les cours nécessitent un investissement d’au moins cinq à dix heures hebdomadaires durant un an et coûtent entre 300 et 490 francs par mois, selon le programme choisi. Les inscriptions au premier programme sont ouvertes.
Davantage d’informations

Oui à "Erasmus+"

Après le Conseil des Etats, le Conseil national a lui aussi décidé de financer la solution transitoire de promotion de la mobilité des étudiants pour les trois prochaines années (2018-2020). En même temps, il a approuvé une motion demandant au Conseil fédéral de reprendre le plus rapidement possible les négociations afin de permettre à la Suisse d’être pleinement associée au programme qui succèdera à "Erasmus+".

Orientation

Editions CSFO: nouvelle collection "Carrières"

Le CSFO lance une nouvelle collection de brochures d’information en français. Les cahiers "Carrières: formations et parcours professionnels" offrent une vue d’ensemble des professions et fonctions dans les différents secteurs d’activité et fournissent de nombreux exemples de parcours de professionnels. Chaque cahier propose des informations panoramiques et pratiques par domaine. Cette offre s’adresse aussi bien aux jeunes qu’aux professionnels qualifiés, ainsi qu’aux spécialistes actifs dans les domaines de l’orientation, des RH et du placement. Une douzaine de cahiers devraient, à terme, être réalisés. Le premier numéro intitulé "Sécurité" peut être commandé sur le shop du CSFO. Pour en savoir plus sur cette collection, voir carrieres.csfo.ch. En parallèle, des informations sur plusieurs domaines professionnels ont été mises en ligne sur orientation.ch/schema-par-domaine. D’autres domaines seront ajoutés au fur et à mesure.

VD: étude sur les parcours des élèves dans les gymnases

En 2016/2017, 38,5% des élèves vaudois du secondaire II étaient dans un gymnase. Ce taux ne cesse de croître, les effectifs ayant doublé depuis 25 ans et augmenté de 20% depuis 2011. Parallèlement, une proportion non négligeable d’élèves se trouvent en échec en cours de scolarité et abandonnent la voie choisie. C’est ce qui ressort d’une analyse longitudinale décrivant les parcours des élèves des écoles de maturité, de culture générale et de commerce, suivis sur cinq années. Réalisée par l’Unité de recherche pour le pilotage des systèmes pédagogiques (URSP), l’analyse montre notamment que le niveau scolaire en fin d’école obligatoire et surtout les performances en mathématiques sont de très bons prédicteurs de la réussite au certificat.

VD: le rôle autonome des infirmiers inscrit dans la loi

Le Grand Conseil vaudois a adopté un nouvel article de loi qui donne aux infirmiers praticiens spécialisés la compétence d’assumer certaines responsabilités médicales, telles que la prescription de médicaments ou d’examens, ou l’accomplissement d’actes qui étaient jusqu’à présent réservés aux médecins. Les infirmiers et infirmières de pratique avancée sont des experts, titulaires du master correspondant. Selon la section vaudoise de l’Association suisse des infirmières et infirmiers, il ne s’agit pas pour ces professionnels de se substituer aux médecins, mais de travailler en collaboration avec ces derniers, dans un cadre clairement défini. Les organisations professionnelles seront consultées sur le règlement d’application.

Marché du travail

Faut-il rémunérer le travail à l'essai?

Dans certaines entreprises, il est habituel d’inviter les candidats pour un travail à l’essai. Au cours de celui-ci, on teste si le candidat correspond au profil du poste. Selon un article de Swissmem, le travail à l’essai est en principe autorisé. La question de savoir si ce dernier doit être rémunéré est controversée. Le Tribunal du travail de Zurich, par exemple, part du principe que le travail à l’essai est gratuit, à condition que les deux parties se soient mises d’accord. S’il n’existe aucune convention à ce sujet, une rémunération est supposée.

Baromètre Conditions de travail: insécurité de l'emploi due à la numérisation

Les conditions de travail en Suisse restent bonnes en ce qui concerne la motivation, la sécurité et la santé. C’est ce qui ressort du dernier baromètre Conditions de travail (édition 2017) publié par la Haute école spécialisée bernoise et Travail.Suisse. Les critiques portent sur le fait que près de la moitié des travailleurs ne suivent pas ou très peu de formations continues. Avec la numérisation, ce sont surtout les employés peu qualifiés qui risquent de perdre leur employabilité. La sécurité de l’emploi à moyen terme est aussi nettement moins bien perçue qu’en 2015.
Davantage d’informations

Progression salariale de plus de 1% chaque année

De 2012 à 2016, la progression salariale annuelle réelle a été de +1,2% pour l’ensemble des salariés. C’est ce qui ressort des Indicateurs du marché du travail 2017 de l’OFS. Avec un salaire annuel brut moyen de 71'694 euros, la Suisse occupe le premier rang, en comparaison européenne. Ainsi, les salaires en Suisse sont 1,7 fois plus élevés qu’en Allemagne et en Autriche, 1,9 fois plus élevés qu’en France et 2,1 fois plus élevés qu’en Italie. Mais ces comparaisons sont boiteuses, car elles ne tiennent pas compte des prix à la consommation. Convertis en "standard de pouvoir d’achat", les salaires suisses ne sont plus que 1,2 fois supérieurs à ceux versés en Allemagne et en Autriche et 1,4 fois supérieurs aux salaires français et italiens.

Allocations familiales pour les mères au chômage

Lors de sa séance du 22 novembre 2017, le Conseil fédéral a lancé la procédure de consultation relative à la révision de la loi sur les allocations familiales. Les nouvelles dispositions prévoient que les mères au chômage qui touchent une allocation de maternité aient aussi droit à des allocations familiales. Par ailleurs, il est prévu d’adapter les conditions d’octroi des allocations de formation. La consultation durera jusqu’au 15 mars 2018.
Communiqué de presse

Recommandations pour augmenter la part des femmes dans les conseils d'administration

"Plus de femmes dans les conseils d’administration – 10 recettes pratiques éprouvées": sous ce titre, l’Union patronale suisse a publié un plan d’action visant à accroître systématiquement la proportion de femmes dans les conseils d’administration. Il fait suite au code de bonnes pratiques (2016) destiné à faire progresser la part des femmes dans les organes dirigeants des entreprises. L’Union patronale suisse entend renforcer la présence des femmes dans les conseils d’administration des 150 principales entreprises de Suisse d’ici à 2021. Dans son édition 6/2017 (à paraître le 8 décembre), la revue PANORAMA publiera un article sur les femmes dans les positions dirigeantes.

Numérisation: les entreprises se réinventent

Quelque 41% des entreprises suisses estiment que la numérisation influence fortement ou très fortement leur activité et provoque des changements importants dans leur modèle d’affaires. C’est ce qui ressort d’une enquête de l’UBS menée auprès de 2500 sociétés. Environ 44% d’entre elles prévoient d’augmenter leurs dépenses en ce sens durant les cinq années à venir. Pour les auteurs de l’enquête, la numérisation et le vieillissement de la population entraîneront de grandes modifications structurelles et des transferts d’emplois importants entre les branches – un processus qui a déjà commencé.

Série d'émissions radio sur le travail

Le premier épisode de la série d’émissions radio "Révolution Travail" interroge certains effets de la numérisation, tels que les "fermes à clics" vendant des likes sur les réseaux sociaux ou la contribution de chaque internaute au développement de l’intelligence artificielle. Les épisodes suivants sont consacrés à la quête du sens au travail, au vieillir au travail, à la fin du salariat et à l’actualité de la pensée de Marx. Chaque épisode est axé sur l’intervention d’un spécialiste en sciences sociales et politiques, en philosophie ou en psychologie.

Insertion professionnelle

La nouvelle obligation d'annoncer les postes vacants est différée

Selon la NZZ du 21 novembre 2017, qui cite les propos de Boris Zürcher (SECO), les entreprises suisses ne devront probablement annoncer leurs postes vacants qu’à partir de mi-2018. Le Conseil fédéral prendra sa décision en décembre. Les nouvelles règles concernent notamment les opérateurs de machines-outils, les dessinateurs-constructeurs sur métal, le personnel de service et les professionnels de l’horlogerie. Le taux de chômage à partir duquel il sera obligatoire d’annoncer les postes vacants est fixé à 8%, le taux de 5% ne s’appliquant qu’à partir de 2020. Afin de pouvoir traiter les nombreux dossiers, le SECO prévoit 270 postes supplémentaires à plein temps.

Beaucoup de recruteurs trouvent les lettres de motivation peu révélatrices

Les chances de succès d’une candidature sans lettre de motivation sont intactes. Une enquête (en allemand) du cabinet de recrutement Robert Half réalisée auprès de 200 managers en Suisse révèle que près de la moitié (46%) des recruteurs retiennent aussi les candidatures sans lettre de motivation. Parmi ces derniers, 50% critiquent la faible valeur informative de la lettre de motivation et 40% estiment qu’elle est très subjective. Une personne interrogée sur trois déplore l’absence de détails complémentaires au C.V. Près d’un recruteur sur cinq n’a pas le temps de lire la lettre de motivation.

SEMO: deux participants sur trois ont trouvé une solution

Pour la sixième fois, une enquête annuelle a été menée auprès des semestres de motivation (SEMO) au niveau national, entre août et septembre 2017. L’analyse des résultats de l’enquête ressemble beaucoup à celle de l’année précédente. Ainsi, le nombre de SEMO était toujours de 76. Au total, 5563 personnes y ont pris part (2615 places annuelles), dont 61% d’hommes. Plus de 4300 participants (78%) ont été envoyés par les ORP ou par l’assurance-chômage. Après le SEMO, 53% des participants ont trouvé une formation professionnelle et 15% un stage ou un emploi; 32% sont restés sans solution.

Intégration des femmes migrantes qualifiées: portraits en vidéo

Malgré une pénurie de personnel dans plusieurs secteurs, les compétences de femmes qualifiées sont peu exploitées en Suisse. Une vidéo dresse le portrait de femmes migrantes qui ont achevé une formation et exercé un métier – médecin, sociologue, infirmière ou architecte – dans leur pays d’origine. Elle montre leur parcours en Suisse ainsi que le soutien apporté par l’association Découvrir, qui les aide dans leurs démarches pour accéder à une reconnaissance de leurs qualifications et à un emploi. Intitulée "Chemin vers l’insertion professionnelle", la vidéo est diffusée sur les chaînes de TV locales en Suisse romande et peut être visionnée sur Carrefourstv.

GE: premières Assises des stages organisées par Insertion Genève

Les premières Assises des stages ont eu lieu le 10 octobre 2017 à Genève. La rencontre était centrée autour des stages dans les processus d’insertion professionnelle. Les quelque 200 participants ont débattu des différents types de stages, de leur utilité, des bonnes pratiques et des abus (stage qui remplace une période d’essai ou qui se substitue à un emploi). Les conférences et la synthèse des discussions sont disponibles sur la page Internet de la section genevoise d’Insertion Suisse.

VD: évaluation positive du projet pilote d'insertion professionnelle

En 2015, le canton de Vaud a lancé un projet pilote destiné à favoriser l’insertion professionnelle des bénéficiaires de l’aide sociale, en créant une unité commune qui réunissait dans un même lieu les compétences et les outils des conseillers ORP et ceux des assistants sociaux. Le taux d’encadrement par les conseillers en personnel y était plus élevé que d’ordinaire. Une équipe de recherche de l’Université de Lausanne a évalué ce dispositif et présenté des résultats positifs. Le rapport montre que les bénéficiaires de cette unité sont sortis plus souvent des prestations du revenu d’insertion pour une prise d’emploi et que les dépenses étaient inférieures. Dans son édition 1/2018, la revue PANORAMA reviendra sur ce sujet avec une interview du professeur Giuliano Bonoli, qui a dirigé l’évaluation.
Communiqué de presse