Edition 02 | 2012

FORMATION

Swiss VET Initiative India

Le modèle de formation suisse convainc en Inde

La coopération helvético-indienne sur la formation professionnelle permet à des entreprises suisses de recruter sur place de la main-d’oeuvre hautement qualifiée. Et offre à des jeunes la possibilité d’acquérir une solide formation professionnelle basée sur le modèle suisse.

Par Claudia Lippuner, responsable de projet en relations internationales à l’OFFT.

Des apprentis formés selon les standards suisses dans un atelier indien.

Des apprentis formés selon les standards suisses dans un atelier indien.

Orientée vers l’exportation, l’économie suisse dispose d’atouts en matière de qualité. Les entreprises produisent directement dans leurs marchés cibles stratégiques ou offrent leurs prestations sur place. La mise à disposition de ressources suffisantes en personnel est vitale pour réussir à long terme l’internationalisation des entreprises suisses. Il est parfois difficile de recruter de la main-d’oeuvre qualifiée dans les pays émergents. La nécessité de disposer sur place de formations orientées vers les besoins du marché est à l’origine de la «Swiss VET Initiative India»: des entreprises helvétiques peuvent engager localement des collaborateurs qualifiés, car de futures spécialistes reçoivent une formation de haute qualité sur le modèle suisse.

Au début du projet pilote initié en 2008, il s’est agi d’identifier les organisations du monde du travail (OrTras), les autorités et les institutions de formation suisses et indiennes importantes, et de déterminer leur volonté de s’engager pour une formation professionnelle duale.

Rôle de l’OrTra

Une OrTra doit être prête à coordonner des entreprises, à mettre à disposition du matériel portant sur le contenu, à former des instructeurs et à mettre sur pied des examens finaux. L’industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux (Swissmem) a assumé cette tâche en collaboration avec l’Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle (IFFP). Celui-ci répond de la formation didactique des instructeurs, des enseignants des écoles professionnelles et des experts aux examens; l’agence indienne Skillsonics est responsable de la gestion et de l’implémentation du projet sur place, tandis que l’Industrial Training Institutes s’occupe de l’enseignement dans les écoles professionnelles locales. Le projet est placé sous le patronat de la Swiss-Indian Chamber of Commerce (SICC). La phase pilote s’est achevée en automne 2011 par la remise des 18 premiers diplômes privés Swissmem. Swissmem, l’IFFP et Skillsonics gèrent ce projet selon un modèle d’affaires basé sur le principe de l’autonomie.

Un potentiel d’exportation

Cette initiative met en exergue sur le plan international le système suisse de formation professionnelle, un modèle à succès orienté vers le marché du travail, et renforce ainsi son image et son acceptation. Elle permet en outre de réunir des informations sur le potentiel d’exportation effectif du modèle suisse de formation professionnelle. L’Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT) évaluera prochainement le projet et disposera ainsi de données plus détaillées sur la collaboration et les résultats. Il examinera également si le modèle à la base de ce projet pilote est applicable à d’autres pays. Le lancement de tels projets dépend étroitement de l’intérêt porté par les OrTras représentant les entreprises suisses qui produisent à l’étranger. Enfin, il s’agit de trouver un équilibre entre l’adaptation des plans d’études suisses aux besoins du marché du travail des pays cibles et la protection du «swissness».

Liens et références bibliographiques

Swiss VET Initiative India (anglais)

Commentaires
 
 
 
imgCaptcha
 

Prochaine édition

Le prochain numéro paraîtra le 13 décembre. Focus: Hausse des exigences