Edition 06 | 2012

Focus "Coopération internationale"

Edito: Horizons ouverts

Constater que nous vivons dans un monde globalisé de la formation et du travail n’a rien de particulièrement novateur ou d’original. Pourtant, tant la politique et l’économie que de nombreux apprentis, étudiants, employés et indépendants peinent avec les dimensions internationales de la concurrence.

Nick Manouk, Rédacteur en chef

Nick Manouk, Rédacteur en chef

Constater que nous vivons dans un monde globalisé de la formation et du travail n’a rien de particulièrement novateur ou d’original. Pourtant, tant la politique et l’économie que de nombreux apprentis, étudiants, employés et indépendants peinent avec les dimensions internationales de la concurrence. Du point de vue économique, la Suisse compte parmi les gagnants de la mondialisation, mais les vifs débats sur la libre circulation des personnes avec l’UE révèlent le malaise à l’égard d’un marché du travail sans frontières. Car celui-ci requiert encore plus de flexibilité, de qualifications professionnelles, de séjours à l’étranger, de compétences interculturelles et de connaissances des langues pour réussir une carrière.

Pour d’autres, la coopération internationale représente un enrichissement. Ainsi, beaucoup de jeunes considèrent un poste dans la coopération au développement ou dans l’aide humanitaire comme un eldorado professionnel. Ils peuvent «faire quelque chose d’utile» dans un pays étranger et «s’épanouir». Pas étonnant que la demande pour ces emplois supposés de rêve soit beaucoup plus importante que l’offre. Mais plus d’un rêve part en fumée dès la lecture de l’offre d’emploi, à cause des hautes exigences posées aux candidats. Dans ce numéro, découvrez quelle est la structure du marché du travail dans la coopération internationale, quelles sont les exigences posées aux candidats et comment la Suisse officielle tente d’appliquer ses succès, comme la formation professionnelle duale, dans les pays émergents et en développement.

Le terme de panorama, désignant une vue dégagée au loin depuis une hauteur, convient bien au Focus de cette édition. Avec la nouvelle direction, il continuera à servir de source d’inspiration et d’engagement, pour offrir aux lecteurs de PANORAMA une vue d’ensemble de qualité sur les tendances dans la formation professionnelle, l’orientation professionnelle et de carrière et le marché de l’emploi.

Commentaires
 
 
 
imgCaptcha
 

Prochaine édition

Le prochain numéro paraîtra le 25 octobre. Focus: Égalité des sexes