Edition 05 | 2017

Focus

Public-privé

Que disent les personnes qui ont quitté le secteur public au profit de l’économie privée, et vice versa? Le partenariat dans la formation professionnelle fonctionne-t-il bien? La procédure d’attribution des MMT est-elle adéquate?

Deux mondes différents?

Le secteur public et l’économie privée obéissent à des logiques différentes. Le passage d’un bord à l’autre reste toutefois possible et contribue à une certaine compréhension mutuelle.

Entre État et marché

Le rapport entre activité privée et réglementation publique définit ce qui a progressivement façonné le développement de la formation professionnelle. Il s’agissait de maintenir la compétitivité des entreprises par des mesures de formation, tout en protégeant les apprentis. Ces tâches ont finalement renforcé le rôle central de l’État

L’innovation bute contre les exigences administratives

Les autorités imposent des conditions strictes aux programmes de formation et d’insertion. Les mandats doivent aussi régulièrement refaire l’objet d’appels d’offres publics. Tout cela entrave la capacité d’innovation et d’amélioration continue des programmes.

Formation

Certification pour adultes: état des lieux

Il existe en Suisse près d’un demi-million d’adultes de plus de 25 ans qui ne disposent d’aucune certification professionnelle du degré secondaire II. Deux nouvelles études soulignent l’importance de la certification pour les employeurs et les adultes concernés.

«Un projet de financement inédit»

Dès 2018, le SEFRI soutiendra financièrement, à hauteur de 135 millions de francs par an, les personnes qui préparent un examen professionnel (EP) ou un examen professionnel supérieur (EPS). La Confédération espère que cela permettra de former davantage de professionnels. Mais le projet pourrait aussi avoir des effets indésirables, comme l’explique Rémy Hübschi, du SEFRI.

Orientation

Marché du travail

Un engagement très variable selon les cantons

Pour son monitorage de la pauvreté, Caritas a interpellé les cantons concernant leur engagement en matière d’insertion professionnelle. Seuls six d’entre eux ont mis en place une stratégie ad hoc, les autres se limitant à favoriser la réinsertion la plus rapide possible des chômeurs.

L’impact de la numérisation sur le monde du travail

La numérisation et l’interconnexion ont initié une 4e révolution industrielle qui a abouti à l’augmentation du nombre d’actifs avec des qualifications plus élevées ou plus faibles, tandis que le nombre de travailleurs au bénéfice de qualifications moyennes baisse. Mais qu’en sera-t-il dans le futur? Une étude résume les connaissances actuelles et émet des hypothèses pour l’avenir.

Prochaine édition

N° 6 | 2017
Les cadres

À lire dans le prochain focus: une interview de Jürg Eggenberger, directeur de l’Association suisse des cadres, sur les défis posés aux dirigeants; une analyse portant sur le chômage des cadres et les mesures offertes par les ORP pour ces personnes; un article consacré à l’évolution de la proportion de femmes qui occupent un poste à responsabilité.